12 mars 2020
« Les sept paroles du Christ » en son et en lumière
Par: Maxime Prévost Durand

La Troupe Parole Son Lumière reviendra à Saint-Hyacinthe quelques mois après son passage à la cathédrale de Saint-Hyacinthe (sur la photo) pour un autre récital. Photo gracieuseté

Après son passage en décembre avec son récital « Noël autrement », la troupe Parole Son Lumière sera de retour à la cathédrale de Saint-Hyacinthe le vendredi 3 avril, à 19 h 30, pour présenter le récital « Les sept paroles du Christ ».

publicité

Au cours de cette soirée, des textes inédits, rédigés et lus par André Bisaillon, seront présentés au public. La lecture sera accompagnée en son par l’organiste-compositeur Justin Desmarais et par les éclairages de Philippe Morinat, qui viennent compléter la troupe. Le récital est inspiré de l’oratorio du même nom de Théodore Dubois.

La troupe Parole Son Lumière présente ces récitals de méditation, tout en musique, en lumière et en douceur, depuis près de six ans, que ce soit au Québec, en Ontario ou au Nouveau-Brunswick.

Soucieux de répondre à l’exhortation du pape François, qui invite les fidèles à proclamer la Parole en tout lieu, quelques personnes engagées dans la pastorale et la liturgie à l’église Saint-Pierre-Apôtre de Montréal s’étaient réunies il y a quelques années afin de discuter de la pertinence d’initier un projet inédit d’évangélisation. C’est ainsi que la troupe Parole Son Lumière a pris son envol en 2015.

Cette équipe de bénévole s’est regroupée pour présenter des récitals de méditation et de spiritualité à partir de textes inédits, tirés de l’évangile ou écrits par des auteurs chrétiens. Son objectif est de rejoindre les croyants, les communautés religieuses, les paroisses, les maisons de prière, mais aussi ceux qu’elle appelle les « périphériques », qui vivent en marge de l’Église, qui sont désabusés ou qui sont en recherche de sens dans leur vie.

Aucun prix n’est fixé pour assister au récital de la troupe Parole Son Lumière à Saint-Hyacinthe, mais une contribution volontaire de la part du public est souhaitée.

image