16 août 2018
Hockey
Les Stars réitèrent leur confiance envers Philippe Desrosiers
Par: Maxime Prévost Durand
Philippe Desrosiers fera partie de l’organisation des Stars de Dallas au moins une année de plus à la suite de la signature d’un nouveau contrat à deux volets. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Philippe Desrosiers fera partie de l’organisation des Stars de Dallas au moins une année de plus à la suite de la signature d’un nouveau contrat à deux volets. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Philippe Desrosiers ne savait plus trop sur quel pied danser cette saison. Alors que son contrat le liant aux Stars de Dallas venait à échéance cet été, le gardien de but maskoutain se demandait s’il faisait toujours partie des plans de l’organisation, après avoir disputé une autre saison presque entière dans la ECHL. Les Stars ont finalement réitéré leur confiance envers leur choix de 2e ronde de 2013 en prolongeant son contrat, une entente à deux volets, pour une année supplémentaire.

Avec les Steelheads d’Idaho, équipe affiliée à l’organisation des Stars dans la ECHL, Desrosiers a présenté un dossier de 23 victoires et 9 défaites, en jouant dans 36 matchs de saison régulière. Il s’est aussi imposé en séries avec 4 victoires et 3 défaites, alors que son équipe a vu sa route s’arrêter face aux éventuels champions de la Coupe Kelly, les Eagles du Colorado.

« Lors de mes deux premières saisons, j’avais surtout un problème au niveau de ma constance. Mais cette saison, j’ai vraiment donné à mon équipe une chance de gagner à chaque match, résume Desrosiers dans une rencontre avec LE COURRIER. J’ai grandi en tant que joueur, j’ai gagné en maturité et mes statistiques ont été excellentes. »

La saison qu’il a connue lui a permis de se retrouver au 2e rang de l’histoire des Steelheads pour le nombre de victoires, puis pour le nombre de matchs joués, ainsi qu’au 3e rang pour le nombre d’arrêts. « Je ne sais pas si c’est une bonne chose », lance-t-il en riant, sous-entendant qu’il aurait préféré jouer davantage dans la ligue américaine.

Il s’est d’ailleurs questionné lorsqu’on l’a envoyé en Idaho pour commencer la dernière saison. « Je leur ai demandé s’il y avait quelque chose que je faisais qui n’était pas correct. Ils m’ont dit qu’à mon âge, le but était de me faire jouer le plus possible, que c’était pour cette raison qu’ils m’envoyaient encore avec les Steelheads. »

Entre l’Idaho et le Texas

Le Maskoutain de 22 ans (presque 23, sa fête est le 16 août!) a connu un départ canon avec les Steelheads, signant des victoires lors de neuf de ses dix premiers matchs.

Vers la mi-saison, les Stars du Texas l’ont finalement rappelé en renfort dans la ligue américaine. « Je me préparais pour un match des Steelheads un soir et j’ai reçu l’appel des Stars. Ils m’ont dit de prendre mes affaires et de m’en venir. Je suis arrivé le lendemain, le jour du match. Je ne m’attendais pas à jouer, mais c’est moi qu’ils ont envoyé devant le filet. J’étais un peu stressé, mais ça a super bien été. On a gagné 5 à 1 et j’ai mérité la 2e étoile du match », se souvient-il.

Tout de suite après le match, il était toutefois renvoyé en Idaho. « J’y suis resté pendant un mois environ avant qu’ils me rappellent de nouveau. » Ben Bishop, qui jouait avec Dallas dans la LNH, venait de se blesser, ce qui par un effet domino laissait une place libre pour Desrosiers dans la ligue américaine. « J’ai passé environ un mois avec les Stars [du Texas] et je n’ai pas joué une seule partie. Ils m’ont finalement renvoyé en Idaho, puis en atterrissant, j’avais déjà un appel qui me disait de rester dans l’avion pour revenir au Texas parce que Bishop venait de se blesser encore ce soir-là et qu’il était “out” pour le reste de la saison. J’ai passé la fin de la saison avec les Stars, mais j’ai seulement joué une dizaine de minutes sur les cinq matchs qu’il restait au calendrier. »

Pour les séries, il est retourné avec les Steelheads, conduisant l’équipe jusqu’au 2e tour. Après l’élimination de son équipe, il est retourné au Texas comme substitut numéro 2 (gardien #3). Les Stars se sont rendus jusqu’en finale de la Coupe Calder.

Maintenant qu’il a un nouveau contrat en poche, Philippe Desrosiers entend poursuivre son ascension dans l’organisation des Stars. « Ce sera à moi d’arriver prêt au camp d’entraînement et de montrer que j’ai ma place », soutient-il. À la fin de la prochaine campagne, le numéro 30 redeviendra joueur automne avec restriction. 

image