22 octobre 2020
Football
Les Stingers de Concordia pigent chez les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand

Le Maskoutain Jake Wester (ligne offensive) est l’un des deux joueurs des Lauréats à avoir été recrutés récemment par les Stingers de l’Université Concordia. Photo Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe

Le Maskoutain Jake Wester, membre de l’équipe de football des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe, se joindra aux Stingers de l’Université Concordia l’an prochain. Le joueur de ligne offensive a été sélectionné par la formation montréalaise récemment.

Publicité
Activer le son

Il y retrouvera un autre représentant des Lauréats, soit le porteur de ballon Yann Reynolds, qui a lui aussi été recruté par les Stingers quelques semaines plus tôt. Le natif de Sutton avait été le meneur à sa position au chapitre des verges par portée lors de la saison 2019 et a aidé la formation maskoutaine à remporter deux Bols d’Or.

Joint par Le COURRIER dans les jours qui ont suivi l’annonce, Jake Wester s’est dit privilégié d’avoir l’opportunité de poursuivre sa route dans les rangs universitaires.

« Jouer universitaire représente énormément pour moi, a-t-il commenté. Je suis conscient que je suis dans une position dans laquelle plusieurs [joueurs] souhaiteraient être. J’ai beaucoup travaillé pour en arriver là, cependant je ne peux pas nier la chance que j’ai [d’avoir obtenu] les opportunités qui m’ont été offertes. »

Membre des Lauréats depuis 2017, l’imposant joueur de ligne offensive de 6’0 et 280 lb avait joué pendant tout son secondaire avec les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph. S’il a commencé à jouer pour le plaisir seulement, il s’est rapidement fixé des objectifs durant son parcours scolaire, comme celui d’évoluer avec une équipe collégiale.

« Lorsque j’ai réussi à faire [partie de] l’alignement partant lors de mon année recrue [avec les Lauréats], j’ai réalisé le potentiel que j’avais et j’ai alors eu comme objectif de jouer universitaire. »

L’apport des entraîneurs qui ont croisé sa route, dont Marco Arpin (entraîneur-chef de l’équipe juvénile des Patriotes) et Sébastien Deschamps (entraîneur-chef des Lauréats), a grandement marqué sa carrière de joueur jusqu’ici, dit-il.

« Mon parcours jusqu’au niveau universitaire a été rempli de défis et d’embûches que je n’aurais pas réussi à surmonter sans l’aide de ma famille et de mes pairs », a également souligné celui qui a complété son parcours comme étudiant-athlète en sciences humaines.

Rappelons que la plus récente saison collégiale a été bouleversée par la COVID-19. Les Lauréats n’ont pu jouer qu’un seul match officiel avant que les autres soient annulés. Il s’agissait pour eux d’une première saison en division 2 après leur triomphe en division 3 l’an dernier.

image