18 avril 2019
Les travaux majeurs de l’été à Saint-Hyacinthe
Par: Rémi Léonard

Les chantiers seront nombreux cet été à Saint-Hyacinthe. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La saison des travaux s’annonce achalandée à Saint-Hyacinthe avec plusieurs chantiers municipaux à venir, notamment sur les avenues Pinard, Saint-Joseph, Pratte et Cusson en plus du boulevard Laurier Est.

publicité

Entraves et ralentissements sont donc à prévoir sur différentes artères passablement achalandées, mais pas de détour comparable à celui causé par les travaux sur la rue Saint-Pierre Ouest l’an dernier. À titre d’exemple, la circulation sera perturbée quelques semaines dans la portion sud de l’avenue Pratte, mais le secteur pourra être contourné en passant par la rue Girouard Est, puis Sacré-Cœur ou bien des Grandes-Orgues. Il s’agit de travaux de réfection de la chaussée et de la piste cyclable.

En parallèle, la remise à niveau du déversoir Pratte (au coût de 600 000 $ en incluant aussi le déversoir Delorme) pourra également bloquer la circulation en direction nord sur cette rue. Comme la plupart des autres travaux, les dates précises de ces entraves ne sont pas encore déterminées, sinon qu’elles doivent être planifiées durant le congé scolaire afin d’en diminuer les impacts. La Ville avisera les citoyens au fur et à mesure que les divers chantiers se déploieront.

Certains sont déjà en cours, comme l’installation d’une conduite de refoulement des eaux usées sur le boulevard Dansereau et la rue Mercier, dans le secteur Assomption, un projet de 4,3 M$. L’empiètement dans les voies de circulation durera jusqu’à la fin avril, a précisé la Ville. Aussi en lien avec ce projet, la reconstruction du poste de pompage de l’Église, sur l’avenue du même nom, s’étendra jusqu’à l’automne.

Secteur centre-ville

D’autres travaux d’infrastructures souterraines de 1,15 M$ auront lieu sur l’avenue Saint-Joseph et la rue Brébeuf, près de l’Hôtel-Dieu. L’échéancier prévoit un début des travaux le 22 avril et leur poursuite durant tout l’été, en différentes phases, jusqu’en septembre. L’avenue Saint-Joseph sera bloquée à la circulation durant la majeure partie de cette période. De façon ponctuelle, des entraves pourront également survenir aux extrémités de la zone de travaux, à la hauteur des rues Sicotte et Dessaulles, auquel cas la Ville émettra un avis dans les jours précédents.

Toujours au centre-ville, la démolition d’immeubles dans le secteur des rues Mondor, Marguerite-Bourgeoys et Saint-Simon est aussi lancée, provoquant quelques entraves dans les prochains jours. Un stationnement de 80 places y sera aménagé au cours du printemps.

Secteur de l’autoroute

Autre chantier à l’impact considérable, le resurfaçage de l’avenue Pinard sera effectué cet été entre le Grand rang et l’autoroute 20. La sortie d’autoroute 128 pourra alors devenir une option moins intéressante, particulièrement lorsque les travaux atteindront l’intersection avec le boulevard Choquette. Encore une fois, il faudra suivre les avis municipaux pour connaître les dates exactes des travaux.

Une sortie d’autoroute plus loin, le travail commencé l’an dernier sur la rue Daniel-Johnson Ouest devra être poursuivi jusqu’à l’intersection avec le boulevard Laframboise, juste devant le centre de congrès. La courbe à cet endroit doit être adoucie et une voie de virage à droite vers Laframboise sera également ajoutée. En plus de ces modifications, la rue sera complètement refaite, ce qui inclut la fondation, le pavage, les trottoirs et les bordures. Le chantier est prévu du 17 juin à la mi-août, avant de se transporter sur l’avenue Cusson, qui sera restaurée au grand complet, du 12 août au 20 septembre. L’échéancier a été choisi pour correspondre à la saison basse des congrès.

Autres

La réfection du tunnel Sainte-Anne doit aussi être réalisée cette année par le Canadien National (CN). L’imperméabilité du tablier doit effectivement être restaurée, alors que de plus en plus de fissures et de fuites sont remarquées sous cet ouvrage depuis les dernières années. Les travaux de 1,6 M$ doivent être assumés à parts égales entre la Ville de Saint-Hyacinthe et l’entreprise ferroviaire. L’échéancier, tributaire du CN, est toujours inconnu de la municipalité, excepté le fait que les travaux sont prévus en 2019. À ce jour, les autorités envisagent de pouvoir réaliser le travail sans bloquer la circulation sous le tunnel.

D’autres travaux de resurfaçage seront réalisés sur le 2e Rang, le chemin du Rapide-Plat Sud et le Petit rang Saint-François. Plus achalandé, le boulevard Laurier Est connaîtra lui aussi des travaux d’asphaltage, entre le pont T.-D.-Bouchard et l’avenue Archambault. L’activité se concentrera sur les voies du côté sud du boulevard (en direction est) et la circulation se fera donc à contresens dans les deux voies restantes. La section sous le tunnel ferroviaire devra être complètement bloquée durant les travaux, qui seront donc réalisés de nuit.

La piste cyclable ajoutée sur la rue Saint-Pierre Ouest l’an dernier doit aussi être poursuivie dans les prochains mois pour rejoindre la rue des Maronniers, à La Providence. La circulation devra se faire en alternance à certains moments durant les travaux, qui vont s’étirer jusqu’à l’automne.

L’enveloppe pour l’ensemble des travaux de réfection de pavages, de bordures ou de trottoirs (incluant ceux dont le coût n’est pas mentionné ci-haut) s’élève à 4 M$, ce qui fait 10,85 M$ pour tous ces projets.

image