27 décembre 2012
Centre des arts Juliette-Lassonde
Les travaux pourraient commencer en 2013
Par: Le Courrier

Après avoir été mis en veilleuse l’automne dernier, les travaux qui permettront l’aménagement d’un ascenseur et d’une cloison acoustique au Centre des arts Juliette-Lassonde, désormais évalués à une somme avoisinant les 1,4 M$, pourraient finalement avoir lieu à l’été 2013, a appris LE COURRIER.

Publicité
Activer le son

C’est du moins la volonté du conseil d’administration du Centre des arts Juliette-Lassonde.

« L’essentiel des travaux consistera à installer un pan de mur insonorisé autour de l’espace Rona afin d’utiliser les deux salles en même temps, avance Pierre Solis, président du conseil d’administration du Centre des arts Juliette-Lassonde. La seconde partie des travaux prévoit l’ajout d’un ascenseur pour les personnes à mobilité réduite ainsi qu’un cabinet de toilette adapté aux personnes handicapées et de réserver un espace au balcon de la salle Desjardins pour les fauteuils roulants. »Précisant que le Centre des arts est une entreprise qui grossit chaque année, M. Solis estime qu’il s’avère nécessaire de faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. « Nous avons beaucoup de demandes pour cela et c’est un service que nous voulons offrir à notre clientèle », ajoute-t-il.Rappelons que les travaux devaient, à l’origine, avoir lieu à l’été 2012. Mais une série de travaux additionnels, mis en lumière par la firme Francis Lussier Architecte, pour rendre les modifications règlementaires, a fait passer le coût des dépenses de 650 000 $ à près de 1,4 M$. La décision s’avérait donc plus complexe. « La Ville avait trop de dossiers sur la table en même temps et les travaux au Centre des arts n’étaient pas dans l’ordre des priorités. Lorsque le dossier a finalement fait l’objet d’une étude, il était trop tard. Il n’y a qu’une période où l’on peut arrêter les diffusions de spectacle dans la salle Rona et c’est l’été. Nous ne pouvions pas fermer pendant une saison de diffusion. C’était plus logique de retarder le projet plutôt que de nuire à la saison », explique France Guilmain, directrice générale et artistique du Centre des arts Juliette-Lassonde.

Un projet sous conditions

Les travaux pourraient toutefois être une fois de plus retardés sans l’obtention d’une seconde subvention du gouvernement fédéral. Bien que la subvention du ministère de la Culture du Québec et de Patrimoine Canada au montant de 524 000 $ ait pu être bonifiée à 700 000 $, la Ville de Saint-Hyacinthe a jugé qu’il en faudrait davantage pour que le projet se réalise.

Une demande d’aide financière de 400 000 $ au programme Fonds d’amélioration de l’infrastructure communautaire Canada a donc été faite le 1er octobre par la Ville. « Nous sommes rendus à la deuxième phase du projet. Nous attendons une réponse du gouvernement d’ici le mois de janvier », confirme Mme Guilmain.Mais le délai de réponse du gouvernement fédéral pourrait également peser dans la balance, selon la directrice générale et artistique du Centre des arts Juliette-Lassonde, compte tenu de la période restreinte pendant laquelle des travaux peuvent être effectués au Centre des arts Juliette-Lassonde. La Société de diffusion de spectacles s’est quant à elle engagée à défrayer 100 000 $ de la facture totale des travaux.

image