23 février 2012
Tarification des stationnements au CSSSRY
Les utilisateurs devront payer
Par: Le Courrier
Le Centre d'hébergement Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe serait assez rentable pour permettre l'installation d'une guérite payante.

Le Centre d'hébergement Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe serait assez rentable pour permettre l'installation d'une guérite payante.

Le Centre de santé et des services sociaux Richelieu-Yamaska (CSSSRY) jongle avec l’idée d’aménager des stationnements payants dans toutes ses installations, y compris au Centre d’hébergement Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe et au Centre d’hébergement Andrée-Perrault où la gratuité est toujours de mise.

publicité

Rappelons que la politique tarifaire actuelle du CSSSRY s’applique uniquement à deux de ses douze établissements, soit au CLSC des Maskoutains et à l’Hôpital Honoré-Mercier. Les quinze premières minutes y sont gratuites et il en coûte ensuite 5 $, peu importe la durée de la visite. Des carnets de coupons de 3 $ par visite sont disponibles pour les utilisateurs fréquents. Il en coûte 5,20 $, avant taxes, par paie de deux semaines au personnel des établissements concernés.

Lors de leur réunion mensuelle de janvier, le conseil d’administration a ouvert la porte à une révision de cette politique. « Depuis un an, nous réfléchissons à appliquer la tarification pour les stationnements de nos installations et nous sommes venus à la conclusion que l’ensemble des services accessoires, tel le stationnement, devra s’autofinancer », explique Daniel Castonguay, directeur général du CSSSRY.Le hic, c’est que l’aménagement d’un parc de stationnements payants dans certains établissements, tels le Centre d’hébergement Andrée-Perrault, le Centre d’hébergement de la MRC d’Acton et le CLSC de la MRC d’Acton, ne serait pas rentable avec l’installation d’une guérite. Ce qui n’est pas le cas pour le Centre d’hébergement Hôtel-Dieu de Saint-Hyacinthe qui, selon le volume de véhicules, génèrerait des coûts suffisants pour assurer l’autofinancement.Selon M. Castonguay, il ne serait pas improbable de voir le tarif des stationnements de l’Hôpital Honoré-Mercier et du CLSC des Maskoutains être modifié du même coup.Le CSSS Richelieu-Yamaska fera connaître les tarifs et sa décision concernant l’implantation des stationnements payants le 21 mars lors de la prochaine assemblée publique. Des rencontres d’information et d’échange, tant avec la population qu’avec le personnel concerné, devaient être organisées d’ici là.

image