26 juillet 2018
Jeux du Québec
Les V-Kings et le CNSH bien représentés
Par: Maxime Prévost Durand
Plus de la moitié de la délégation de Richelieu-Yamaska en natation est affiliée au club de natation de Saint-Hyacinthe. Photo Courtoisie

Plus de la moitié de la délégation de Richelieu-Yamaska en natation est affiliée au club de natation de Saint-Hyacinthe. Photo Courtoisie

En basketball, le club des V-Kings de Saint-Hyacinthe est celui qui compte le plus grand nombre de joueurs pour Richelieu-Yamaska. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

En basketball, le club des V-Kings de Saint-Hyacinthe est celui qui compte le plus grand nombre de joueurs pour Richelieu-Yamaska. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Deux clubs de Saint-Hyacinthe seront particulièrement bien représentés aux Jeux du Québec. En basketball, les V-Kings compteront plus des deux tiers de la délégation Richelieu-Yamaska, tandis que le club de natation (CNSH) aura à lui seul plus de la moitié des athlètes de la région dans sa discipline.

Publicité
Activer le son

Pour les V-Kings, pas moins de 16 de ses athlètes seront de la partie parmi les 24 joueurs sélectionnés, une participation record pour le club civil. « On est le seul club civil à offrir du AAA dans la région et on se fait connaître de plus en plus. Il y a des athlètes qui ont commencé à jouer avec nous à 7 et 8 ans », soutient Patrick Kervin, responsable du club maskoutain et entraîneur avec Richelieu-Yamaska. Le club rayonne d’ailleurs au-delà de Saint-Hyacinthe avec des joueurs qui proviennent de Sorel et Granby notamment.

Selon lui, l’équipe féminine de Richelieu-Yamaska peut aspirer aux grands honneurs, deux ans après avoir raflé le bronze à Montréal. « En match préparatoire, on a battu Montréal qui est l’équipe favorite. Je crois que les filles ont de bonnes chances de gagner l’or. » Les garçons, écartés du podium en 2016, pourraient eux aussi se faufiler dans le top 3, estime-t-il. « Ça va dépendre de la constance, mais on est capable de finir dans le top 3 ou top 4. » L’équipe masculine peut d’ailleurs compter sur sept joueurs de plus de 6 pieds 1 pouce, et ce, même s’ils ont seulement environ 12 ans.

Le club de natation de Saint-Hyacinthe se démarque aussi à travers la région avec ses 12 nageurs sélectionnés avec Richelieu-Yamaska parmi la vingtaine qui forment l’équipe dans la discipline. Parmi ceux-ci, seulement la moitié de ses représentants proviennent de la MRC des Maskoutains. Les autres sont de Sorel, Saint-Robert et Otterburn Park notamment. Cette donnée est surtout attribuable au programme sport-études offert à l’école secondaire Fadette, qui est chapeauté par le CNSH et qui accueille ces athlètes.

D’ailleurs, les élèves qui fréquentent un programme sport-études à l’école Fadette sont nombreux à avoir été sélectionnés dans leur discipline pour les Jeux du Québec. En plus de la natation, on le remarque surtout en baseball, où 9 des 15 joueurs de l’équipe Richelieu-Yamaska font partie du programme sport-études, de même qu’en soccer avec 12 des 16 joueurs chez les garçons et 14 des 16 joueuses chez les filles. 

image