11 février 2016
Fédération des Chambres immobilières du Québec
Les ventes résidentielles au beau fixe à Saint-Hyacinthe en 2015
Par: Le Courrier

La Chambre immobilière de Saint-Hyacinthe vient de publier les statistiques du marché immobilier ­résidentiel de l’agglomération de Saint-Hyacinthe, ­établies d’après la base de données

Publicité
Activer le son

Par catégories de propriétés, l’unifamiliale a affiché un bilan positif des ventes, alors que 361 maisons ont changé de mains en 2015, soit 4 % de plus que ­l’année précédente. Les transactions de copropriétés ont toutefois chuté de 14 %, avec seulement 113 unités vendues. Du côté des immeubles locatifs de deux à cinq logements (plex), un bond de 8 % a été enregistré, avec 71 transactions.

Le prix médian des unifamiliales a ­affiché une légère diminution de 2 % par rapport à 2014, alors que la moitié des maisons se sont vendues à un prix ­supérieur à 214 000 $. Le prix médian des copropriétés (161 664 $) est plutôt demeuré inchangé comparativement à l’année précédente, tandis qu’une hausse de 4 % a été enregistrée pour le plex (236 000 $).

« Un revirement de situation a été observé du côté des inscriptions en vigueur », souligne Normand Racine, président de la Chambre immobilière de Saint-­Hyacinthe et porte-parole de la Fédération des chambres immobilières du ­Québec (FCIQ) pour la région. « Le nombre de propriétés à vendre sur le ­système Centris® a diminué en 2015 pour la première fois en au moins six ans », ajoute-t-il. On comptait en moyenne 493 inscriptions en vigueur, soit 3 % de moins qu’en 2014. Finalement, le délai de vente moyen, toutes catégories confondues, est demeuré relativement stable, pour se fixer à 122 jours (+1 jour).

L’année 2015 se termine plutôt bien

L’activité sur le marché immobilier ­résidentiel a repris de la vigueur en fin d’année, alors que 114 transactions ont été réalisées d’octobre à décembre 2015. Il s’agit d’une croissance de 3 % par ­rapport à la même période en 2014.

image