8 mars 2012
Les Vulgaires Machins : comme un air acoustique
Par: Le Courrier
Les Vulgaires Machins seront de passage à Saint-Hyacinthe dans le cadre de leur tournée acoustique qui ne durera que deux mois.

Les Vulgaires Machins seront de passage à Saint-Hyacinthe dans le cadre de leur tournée acoustique qui ne durera que deux mois.

À la suite du succès de leur album Acoustique, sorti en septembre, les Vulgaires Machins seront en prestation au Zaricot, vendredi, dans le cadre de leur tournée acoustique qui se terminera en mai.

publicité

Connu pour avoir un son davantage punk rock, les membres du groupe, soit les chanteurs et musiciens Guillaume Beauregard et Marie-Ève Roy ainsi que les musiciens Maxime Beauregard et Patrick Landry, se sont lancés dans la création d’un album acoustique. Après cinq albums studio, un disque et un DVD en concert et un enregistrement bicéphale avec les Burning Heads, c’est l’envie d’un nouveau défi qui les a plongés dans ce projet.

« C’est une envie de se mettre en danger et de faire un résumé de notre carrière. Mais cela c’est aussi fait naturellement puisque l’on fait les chansons à la guitare avant de les adapter à un son rock », explique Marie-Ève Roy.Des titres incontournables de presque tous les albums antérieurs, à l’exception de Regarde le monde, ont été réinterprétés pour l’album Acoustique, telles les chansons Personne n’a raison, A et Prêt à tomber. Mais aussi trois pièces inédites intitulées Et même si, Je chante pour les sourds et Sans remède.Accompagnés du multi-instrumentiste Alex Crow dans le cadre de leur tournée acoustique, les membres de la formation réinterprètent une dizaine de titres supplémentaires exclusifs pour la tournée.« Avec onze titres, nous n’avions pas suffisamment de matériel pour faire un spectacle. Nous avons donc demandé à Alex Crow d’apporter un son différent à dix autres chansons. Et une fois qu’elles ont été retravaillées, il y a des chansons que nous aurions aimé intégrer à l’album tellement le résultat est bon », relate-t-elle. En passant d’un son punk rock à un son davantage folk en spectacle, les Vulgaires Machins ont constaté, depuis le début de la tournée le 24 février, avoir une interaction différente avec le public.« L’énergie est différente. La musique rock emporte le monde dans un même tourbillon, mais avec ce spectacle-ci, en version acoustique, on a l’impression de partager plus avec le public parce qu’il écoute davantage les paroles. On se sent un peu dénudé et cela est vraiment le fun pour nous! » Le jeune auteur-compositeur-interprète au style folk rock, Colin Moore, assurera les premières parties de ces spectacles au Québec. Les Vulgaires Machins seront en prestation vendredi au Zaricot dès 20 h.

image