15 septembre 2011
L’expédition Kilimira, un succès tout maskoutain!
Par: Le Courrier
David Bousquet, promoteur de la levée de fonds; Mario Jean, porte-parole de l’expédition Kilimira; et Yan Blanchard, président de l’Agence Sirocco Communication et du Groupe Chinook Aventure.

David Bousquet, promoteur de la levée de fonds; Mario Jean, porte-parole de l’expédition Kilimira; et Yan Blanchard, président de l’Agence Sirocco Communication et du Groupe Chinook Aventure.

Dans le cadre des célébrations de son 30e anniversaire, la Fondation MIRA a décidé d’aller plus loin et de concrétiser le rêve de grimpeurs aveugles québécois en les guidant jusqu’au sommet du Mont Kilimandjaro, en Afrique.

Publicité
Activer le son

Cette idée audacieuse a d’abord germé dans la tête de deux Maskoutains pour ensuite donner naissance à l’expédition Kilimira dont l’objectif est également de recueillir 300 000 $ afin de financer l’entraînement de 10 chiens MIRA.

« Ce projet était avant tout une façon toute personnelle de redonner à la Fondation MIRA, un organisme pour lequel j’ai travaillé pendant plus de deux ans. Ce désir est toutefois devenu contagieux et c’est un groupe de 22 grimpeurs qui entreprendra l’ascension du Kilimandjaro, suivant les pas des guides de Chinook Aventure et porté par la bonne humeur de Mario Jean, le porte-parole de l’expédition Kilimira » a expliqué David Bousquet, promoteur de la levée de fonds. Du 7 au 20 novembre, les Maskoutains David Bousquet et Yan Blanchard, président de l’Agence Sirocco Communication et du Groupe Chinook Aventure, mèneront à terme cette odyssée qui a permis, jusqu’à maintenant, de recueillir plus de 215 000 $ au profit de la Fondation MIRA. « Je suis très heureux que la Fondation MIRA ait sélectionné le Groupe Chinook Aventure pour guider cette expédition jusqu’au sommet de la plus haute montagne du continent africain, à une altitude de 5 895 mètres. Notre partenariat avec la Fondation MIRA est à la hauteur de notre désir de contribuer au bien-être de la collectivité et d’offrir davantage de sens aux voyages que nous offrons à notre clientèle » a déclaré Yan Blanchard. C’est effectivement au siège social de la Fondation MIRA, à Sainte-Madeleine, et dans les bureaux de deux jeunes entreprises maskoutaines, l’Agence Sirocco Communication et le Groupe Chinook Aventure, que le projet Kilimira a pris son envol. « La Fondation MIRA avait comme tâche de recruter les participants et de coordonner les activités de levée de fonds. De son côté, l’Agence Sirocco Communication a développé l’ensemble des outils promotionnels et médiatiques de l’événement dont l’identité visuelle et le site Internet : www.kilimira.ca . Finalement le Groupe Chinook Aventure se charge de toute la logistique reliée au voyage et à l’ascension du Mont Kilimandjaro dont le service de guides, l’entraînement des grimpeurs et leur sécurité » a ajouté David Bousquet. Les deux grimpeurs sont assurément très fiers de ce succès qu’ils qualifient de « tout maskoutain! » puisque leur contribution et celles des généreux donateurs soutiennent directement la mission d’un organisme de la région. Ils invitent enfin la population maskoutaine à encourager la Fondation MIRA en contribuant financièrement à l’atteinte de l’objectif de l’expédition Kilimira, soit en déposant un don à l’attention de David Bousquet, à l’Hôtel de Ville de Saint-Hyacinthe, soit en effectuant un don en ligne sur le site Internet www.kilimira.ca . Une journée de cueillette de dons sera également organisée le dimanche 18 septembre, par Arachides Dépôt & Plus, partenaire officiel de l’ascension, à sa succursale de Saint-Hyacinthe située au 5 700, rue Martineau.

image