9 août 2018
L’Expo a attiré 191 338 visiteurs
Par: Jean-Luc Lorry
Pour le dernier spectacle présenté sur la scène de l’Expo bar Lassonde, les organisateurs ont joué cette année la carte de l’humour. Le populaire humoriste et animateur Mario Tessier a diverti les visiteurs lors de la soirée qui a clôturé le festival.  Photo Expo de Saint-Hyacinthe

Pour le dernier spectacle présenté sur la scène de l’Expo bar Lassonde, les organisateurs ont joué cette année la carte de l’humour. Le populaire humoriste et animateur Mario Tessier a diverti les visiteurs lors de la soirée qui a clôturé le festival. Photo Expo de Saint-Hyacinthe

Les spectacles de rodéo impressionnent toujours un large public et demeurent une valeur sûre de l’Expo. Sur la photo, l’épreuve de la prise du veau au lasso.   Photo Expo de Saint-Hyacinthe

Les spectacles de rodéo impressionnent toujours un large public et demeurent une valeur sûre de l’Expo. Sur la photo, l’épreuve de la prise du veau au lasso. Photo Expo de Saint-Hyacinthe

La vedette animale de la présente édition a été Harold, le plus gros taureau de race Hereford. Les visiteurs étaient invités par le biais d’un concours à découvrir son poids. La réponse : ce bovin âgé de 5 ans et demi pèse 2 662 livres ou 1,2 tonne. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La vedette animale de la présente édition a été Harold, le plus gros taureau de race Hereford. Les visiteurs étaient invités par le biais d’un concours à découvrir son poids. La réponse : ce bovin âgé de 5 ans et demi pèse 2 662 livres ou 1,2 tonne. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La nouvelle animation, la pièce de théâtre ludique L’Aventure agricole qui était présentée

La nouvelle animation, la pièce de théâtre ludique L’Aventure agricole qui était présentée

Cette année, les habitués de l’Expo ont découvert un espace manège regroupant des nouvelles attractions pour petits et grands. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Cette année, les habitués de l’Expo ont découvert un espace manège regroupant des nouvelles attractions pour petits et grands. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’Expo de Saint-Hyacinthe, qui s’est tenue du 26 juillet au 4 août, a attiré 191 338 visiteurs selon les données compilées par l’organisme, soit une moyenne de plus de 19 000 festivaliers par jour. 

L’achalandage de la cuvée 2018 donne le sourire aux organisateurs puisqu’il représente une hausse de 6,9 % comparativement à 2017 où l’on avait alors comptabilisé 178 990 visiteurs.

« Le comité organisateur est très fier des résultats obtenus. Notre programmation très diversifiée a permis de desservir toutes les catégories de clientèle », a indiqué en entrevue au COURRIER Gaston Doré, directeur développement des affaires et communication de l’Expo.

Le pic de popularité a été atteint le samedi 28 juillet. Durant cette journée, 27 673 personnes se sont rendues sur le site. Ce chiffre a été revu à la hausse puisque, la semaine dernière, les organisateurs avaient annoncé dans nos colonnes 23 000 visiteurs.

Les passeports qui donnaient accès à la quasi-totalité des activités sur le site (le Grand national de tires de tracteurs est payant) se sont écoulés en grand nombre. 

Pour l’édition 2018, 3 700 passeports ont été vendus. « Nous avons enregistré un taux de 5,2 entrées en moyenne par passeport. Ceci démontre l’intérêt de l’Expo pour les gens demeurant à proximité », mentionne Gaston Doré. 

Nouveaux manèges

Cette année, l’Expo accueillait sur le site un nouveau prestataire pour l’espace manège. L’entreprise Fun Show Amusement de Roxton Falls avait succèdé à Amusements Spectaculaires de Mirabel, dont le contrat de service était échu. 

« L’an passé, nous avions eu beaucoup de manèges brisés. En plus, l’entreprise ne nous avait pas livré le nombre de manèges prévu au contrat », dévoile M. Doré. Alors que l’Expo annonce habituellement un parc de 25 manèges, l’an dernier, seulement 22 auraient été installés. 

Gaston Doré souligne n’avoir entendu que des commentaires positifs sur les manèges fournis par Fun Show Amusement.

Changement de date

L’année prochaine, l’Expo commencera une semaine plus tôt qu’habituellement. Le festival débutera le 18 juillet pour se terminer le 27 juillet 2019.

Gaston Doré explique ce changement par la volonté des organisateurs de séduire une clientèle différente de celle habituellement en vacances durant le congé de la construction. 

L’autre raison évoquée est de décaler les dates de l’Expo de celles du Festival du maïs de Saint-Damase. Ce festival populaire qui fêtera son 30e anniversaire l’an prochain avait lieu du 2 au 5 août.

image