11 août 2016
Le Courrier de Saint-Hyacinthe était présent!
L’Expo franchit le cap des 200 000 visiteurs
Par: Jean-Luc Lorry
Le Concours provincial d’attelages demeure une tradition de l’Expo. Année après année, les spectateurs y découvrent les plus beaux chevaux du Québec.  Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le Concours provincial d’attelages demeure une tradition de l’Expo. Année après année, les spectateurs y découvrent les plus beaux chevaux du Québec. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le kiosque des reptiles qui était installé dans le pavillon La Coop a impressionné de nombreux visiteurs. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le kiosque des reptiles qui était installé dans le pavillon La Coop a impressionné de nombreux visiteurs. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La vache mécanique a piqué la curiosité des enfants qui pouvaient s’exercer à la traite. À la différence d’un animal réel, on avait remplacé le lait par de l’eau. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La vache mécanique a piqué la curiosité des enfants qui pouvaient s’exercer à la traite. À la différence d’un animal réel, on avait remplacé le lait par de l’eau. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Au rang des spectacles équestres, le rodéo extrême met en scène les cowboys et les cowgirls les plus talentueux de la province. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Au rang des spectacles équestres, le rodéo extrême met en scène les cowboys et les cowgirls les plus talentueux de la province. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Au rang des spectacles équestres, le rodéo extrême met en scène les cowboys et les cowgirls les plus talentueux de la province. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Au rang des spectacles équestres, le rodéo extrême met en scène les cowboys et les cowgirls les plus talentueux de la province. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Une programmation diversifiée, une foule d’activités et de spectacles pour les plus jeunes associés à des conditions météorologiques idéales ont fait de la 179

Publicité
Activer le son

En l’espace de 11 jours, 201 816 visiteurs ont passé les portes du plus grand festival agricole au Québec, soit une augmentation de la fréquentation de l’ordre de 12 %. En 2015, l’Expo avait attiré 180 033 personnes.

« C’est un succès sur toute la ligne. Nous tenons à remercier les visiteurs pour leur présence et leur enthousiasme », a indiqué en entrevue au COURRIER, Karl André Végétarian, responsable des communications à l’Expo de Saint-Hyacinthe.

Cette édition s’est distinguée par une journée d’achalandage record. Le samedi 30 juillet, 27 416 personnes ont convergé vers le site de l’Expo. Les organisateurs ont attribué ce pic de popularité à la présence de deux personnages – personnifiés par des mascottes – de la série d’animation télévisée Pat’Patrouille. « Actuellement, ce sont les personnages pour enfants les plus populaires de la planète et deux d’entre eux étaient à l’Expo », souligne avec fierté M. Végétarian.

Les organisateurs de l’Expo sont satisfaits d’avoir donné le coup d’envoi du festival agricole un mercredi pour qu’il se termine un samedi à minuit, offrant ainsi une soirée supplémentaire aux détenteurs de passeports. Habituellement, l’Expo débutait le jeudi pour se clôturer le dimanche à 18 h.

Même si l’accès au site web de l’Expo fût difficile à quelques reprises, l’achat de billets via Internet est une avancée technologique qui a permis d’éviter l’attente à la billetterie de l’Expo.

image