4 août 2016
L’Expo reçoit 122 000 $ de Tourisme Québec
Par: Jean-Luc Lorry
La députée marraine du comté de Saint-Hyacinthe, Nicole Ménard; le président de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, Simon Giard et le directeur général de la Société d’agriculture, François Brouillard. Photo François Larivière | Le Courrier ©

La députée marraine du comté de Saint-Hyacinthe, Nicole Ménard; le président de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, Simon Giard et le directeur général de la Société d’agriculture, François Brouillard. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Pour une quatrième année consécutive, les organisateurs de l’Expo de Saint-Hyacinthe peuvent compter sur un coup de pouce financier de Tourisme Québec. En 2016, le montant de la subvention s’élève à 122 000 $.

Publicité
Activer le son

Cette aide financière accordée par le ministère du Tourisme provient du Programme de développement de l’industrie touristique. Les années précédentes, la subvention qu’obtenait la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, organisatrice et propriétaire de l’Expo, se chiffrait à 110 000 $.

La députée de Laporte, Nicole Ménard, également députée marraine du comté de Saint-Hyacinthe, a annoncé publiquement cette subvention lors du traditionnel banquet de l’Expo qui avait lieu jeudi dernier. Cette année, l’activité réunissait plus de 220 convives dans la vaste salle de réception du pavillon BMO.

Au micro, Mme Ménard a encensé l’Expo agricole à l’échelle de la province. « L’Expo de Saint-Hyacinthe fait partie intégrante du patrimoine québécois et demeure un événement d’envergure », a indiqué celle qui officie aussi comme présidente du caucus du gouvernement Couillard.

Au chapitre des commanditaires, la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe a renouvellé pour trois ans son partenariat avec Desjardins qui agit à titre de présentateur officiel du festival.

Entente de principe

Le président de la Société d’agriculture de Saint-Hyacinthe, Simon Giard, a profité du banquet pour annoncer une entente de principe entre son organisation et l’entreprise qui sera responsable des opérations du futur hôtel haut de gamme et du nouveau centre de congrès municipal.

« C’est confidentiel. Le document n’est pas encore signé. Nous allons faire front commun avec le futur opérateur pour promouvoir et afficher nos différents pavillons », a précisé brièvement sur le sujet Simon Giard, en entrevue au COURRIER.

La Société d’agriculture est propriétaire d’un complexe d’exposition représentant plus de 150 000 pieds carrés répartis dans quatre pavillons situés sur le site de l’Expo de Saint-Hyacinthe.

image