8 juin 2017
L’haltérophilie rafle presque tout à Saint-Hyacinthe Élite
Par: Maxime Prévost Durand
En compagnie de la présidente de Saint-Hyacinthe Élite, Louise Belhumeur, les récipiendaires des bourses d’excellence : Tali Darsigny, Shad Darsigny, Matt Darsigny, Magalie Roux et Justine Roy. Absent : Jérôme Desrosiers. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

En compagnie de la présidente de Saint-Hyacinthe Élite, Louise Belhumeur, les récipiendaires des bourses d’excellence : Tali Darsigny, Shad Darsigny, Matt Darsigny, Magalie Roux et Justine Roy. Absent : Jérôme Desrosiers. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Les haltérophiles de la région maskoutaine ont été grandement récompensés au 30e Méritas sportif maskoutain de Saint-Hyacinthe Élite dans le cadre d’un gala tenu le 23 mai. Quatre des six bourses d’excellence décernées au cours de cette soirée ont été attribuées à des athlètes du club La Machine Rouge.

Publicité
Activer le son

Au total, plus de 57 athlètes provenant de 15 disciplines sont repartis avec une bourse au terme du gala, mais seulement six ont mis la main sur une bourse d’excellence dans leur catégorie. L’haltérophile Tali Darsigny, 8e au Championnat du monde junior l’an dernier, a été couronnée dans la catégorie or, réservée aux athlètes s’étant illustrés sur la scène internationale, tandis que ses frères Matt et Shad ont remporté respectivement le volet masculin des catégories argent (scène nationale) et bronze (scène provinciale). Magalie Roux, elle aussi du club La Machine Rouge, a été la récipiendaire dans la catégorie argent chez les filles.

Les catégories or chez les garçons et bronze chez les filles sont les seules qui n’ont pas été remportées par des haltérophiles. Le joueur de basketball Jérôme Desrosiers, qui intégrera le circuit de la NCAA avec Princeton University l’automne prochain, a été élu athlète par excellence sur la scène internationale, tandis que la nageuse Justine Roy, qualifiée en vue des Jeux du Canada, a été la lauréate sur la scène provinciale.

Plus de 300 000 $ en bourses

En 30 ans d’existence, l’organisme Saint-Hyacinthe Élite, à but non lucratif, a toujours récompensé la crème des athlètes de la région maskoutaine. Au fil des années, plus de 300 000 $ en bourses ont été décernés.

Lors du plus récent gala, nos sportifs se sont partagés tout près de 15 000 $. Outre les boursiers d’excellence, voici un résumé des sportifs honorés lors de cette soirée.

Dans la catégorie or, les haltérophiles Félix-Antoine Bouffard et Andréanne Messier, le judoka Benjamin Daviau, la golfeuse Valérie Tanguay et le joueur de badminton Philippe Gaumond ont été les récipiendaires.

Dans la catégorie argent, les boursiers ont été les patineurs de vitesse Rosemarie Charest et Francis Dumouchel, les gymnastes Jean-Philippe Camirand, Kevin Desjardins-Rodier, Stéphanie Pelletier et Maëlly Hamel, les boxeurs Mateo Villate, Nathan Laliberté et Raphaël Courchesne, les nageuses synchronisées Mélody Roy et Genève Désautels, la hockeyeuse Audrey Gervais, la cavalière Béatrice Daviault, le judoka Zachary Daviau, et les haltérophiles Cynthia Barrette, Catherine Darsigny, Caroll-Anne Paul, Pierre-Alexandre Bessette et Maxime Caouette.

La dernière catégorie, bronze, a permis de récompenser une trentaine d’athlètes supplémentaires. Chez les filles, on compte Ève Arès (judo), Audrey Belzile (hockey), Myrka Bergeron (patinage de vitesse), Éloïse Caron (hockey), Océane et Rosalie Ferland (tumbling), Eugénie Létourneau-Lanteigne (patinage artistique), Alexanne Péloquin (natation) et Roselyne Pigeon (patinage de vitesse).

Du côté masculin, les judokas Faniry Michaël Andrianamanana, Félix Archambault, Félix Desnoyers et Gabriel Gagné font partie des boursiers, tout comme les nageurs Jacob Bouchard, German Dario Gonzalez Martinez, Jacob Dautrey et Michaël Dautrey, l’archer Samuel Marois, le hockeyeur Alexandre Caron, les haltérophiles Olivier Caouette, Étienne Mailhiot et Youri Simard, le coureur Julien Pinsonneault, le patineur de vitesse Félix Pigeon, les gymnastes Nathan Levasseur et Jacob Mathieu, et le joueur de badminton Félix-Antoine Vadnais.

image