11 juin 2015
L’homme qui ne capitulait pas
Par: Le Courrier

publicité

Michel Filion, candidat du Bloc québécois dans Saint-Hyacinthe-Bagot, tient à souligner les ­qualités exceptionnelles de l’homme d’État qu’était monsieur Jacques Parizeau.

« On l’a décrit comme l’un des ­bâtisseurs du Québec moderne. Avec ­raison. Son œuvre politique embrasse tous les domaines de l’action publique, de la promotion du monde des affaires au soutien aux plus démunis. Il nous a ­permis d’atteindre des sommets avec la mobilisation de nos épargnes. Et il aurait pu nous conduire plus loin. Le pays a ­perdu son défenseur le plus tenace, le plus solide, un homme qui ne capitulait pas. L’Histoire se souviendra de lui comme il le souhaitait; comme l’homme qui a appartenu à cette vingtaine de ­personnes qui ont fait la Révolution ­tranquille. Mes derniers mots seront pour ses proches et sa famille. Le plus grand merci pour avoir accepté de ­partager avec le Québec. Il nous ­appartient dorénavant de nous montrer dignes de son héritage. »

image