23 juillet 2020
Carte blanche
L’ignorance, c’est la farce
Par: Christian Vanasse
Publicité
Activer le son

(AVERTISSEMENT : contient de fortes doses d’ironie) Le 18 juillet 2020 restera à jamais dans nos mémoires comme le premier jour de la tyrannie en sol québécois. Le colonel Arruda et ses troupes de scientifiques, médecins et experts en santé (tous corrompus) ont muselé de force la population en l’obligeant à porter un masque, la privant de son droit le plus fondamental : chialer contre toute en postillonnant partout.

Ignorant les mensonges des médias (aussi corrompus), je suis allé au centre-ville où des artistes (évidemment corrompus) peignaient des murets de béton. J’ai bu un café latte sur une terrasse à l’ombre, puis dans une petite boutique, j’ai acheté la brosse en fibres naturelles pour le BBQ que je cherchais depuis un moment. J’ai ensuite acheté une viande, des fruits et des légumes au marché pis un petit mousseux rosé bio pour l’apéro. Ah oui, j’ai dû mettre un masque pendant un gros 15 minutes. MAIS C’EST PIRE QU’UNE DICTATURE!!!

ReVeILLéz VOus LeS MOuTOnS!!! Le gouvernement Legault (corrompu, comme tout le monde sauf moi) est pire que PolPot, Staline, Hitler pis Safia Nolin réunis! Si on ne se révolte pas bientôt, on nous enlèvera notre droit fondamental de double-dipper notre carotte dans la trempette. Heureusement, de braves patriotes en gougounes et culottes courtes refusent courageusement l’oppression et n’hésitent pas à se filmer à la verticale (hors de leur auto, quelle audace!) en commandant nu-face des trous de beigne quitte à se faire poivrer la dignité. La résistance s’organise sur Facebook et YouTube et prouve que plus un problème est complexe, plus la solution est simple! Fallait juste y penser. Et citer Orwell même si on n’a pas vraiment vu tous ses films. À bientôt, si j’arrive à survivre jusque-là.

image