9 mai 2013
Soccer
L’Impact de Montréal pratiquera à Saint-Hyacinthe cet été
Par: Maxime Prévost Durand
Les joueurs du FC Saint-Hyacinthe pourront voir leurs idoles de près cet été lors de la pratique publique de l'Impact.

Les joueurs du FC Saint-Hyacinthe pourront voir leurs idoles de près cet été lors de la pratique publique de l'Impact.

Les joueurs du club de la Major Soccer League (MLS), l’Impact de Montréal, tiendront au cours de l’été une pratique publique sur le terrain synthétique de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme. La nouvelle a été confirmée, mardi, par l’organisation de l’Impact.

Publicité
Activer le son

Alessandro Nesta, Marco Di Vaio, Patrice Bernier, Matteo Ferrari, Nelson Rivas et Troy Perkins sont quelques-uns des joueurs que les Maskoutains auront l’occasion de voir pratiquer le mardi 27 août à 19 h.

« Ce sera une activité gratuite et ouverte à tous, assure Pierre Rhéaume, président du FC Saint-Hyacinthe, une occasion unique de côtoyer, de rencontrer et de se faire photographier avec l’un des plus grands joueurs en défense de l’histoire du soccer en Alessandro Nesta. »Depuis trois ans, le FC Saint-Hyacinthe a envoyé des demandes pour pouvoir accueillir cette pratique publique de l’Impact. Cette année aura été la bonne. « Les joueurs de l’Impact étaient déjà venus ici il y a quelques années, alors qu’ils étaient toujours en NASL (Ligue de soccer nord-américaine). Il y avait eu près de 1 500 personnes. Cette année, la logistique sera différente puisque la pratique se déroulera sur le terrain synthétique de la PHD, ne pouvant accueillir présentement que 1 000 personnes assises. Nous sommes en train de penser à une façon de pouvoir faire entrer plus de gens. »Un comité est mis sur pied pour préparer et organiser la venue du onze montréalais en terre maskoutaine. « Nous voulons nous assurer que le plus de personnes, tant des joueurs, des arbitres, des entraîneurs, des parents, des bénévoles que tous ceux qui s’intéressent au sport, aient la chance de voir à l’oeuvre les joueurs de l’Impact à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme », indique M. Rhéaume.

image