7 novembre 2019
Forum
L’importance du don d’organes
Par: Le Courrier

Le 28 juin est décédé Guillaume Guertin à l’âge de 32 ans. La famille souhaite remercier le personnel des soins intensifs de l’Hôpital Honoré-Mercier pour les soins prodigués ainsi que leur accompagnement lors des derniers moments de Guillaume. La collaboration du personnel infirmier et médical a été importante afin de permettre le don d’organes.

Publicité
Activer le son

« Seul 1,4 % des personnes qui décèdent à l’hôpital peut devenir un donneur d’organes, soit l’équivalent de 450 à 500 personnes par année pour tout le Québec », selon le site officiel du gouvernement du Québec.

Grâce au programme de Transplant Québec, le cœur, les poumons, le foie et les deux reins de Guillaume ont été prélevés; cinq personnes différentes en bénéficieront. « Le taux de survie des personnes greffées varie selon les types d’organes, mais se situe généralement entre 70 % et 90 %, et ce, 10 ans après la chirurgie. »

Selon Transplant Québec, en date du 30 juin 2019, il y avait 819 personnes en attente d’un don d’organes. « Au Québec, le donneur d’organes le plus âgé avait 88 ans et le plus jeune avait 48 heures. L’âge moyen des donneurs se situe autour de 50 ans. »

Merci à tous et celles qui prendront quelques minutes pour discuter avec leurs proches du don d’organes ou de tissus afin de permettre un second souffle de vie. Guillaume fait dorénavant le bonheur de plusieurs familles; son souvenir est très vivant dans la mémoire de tous ceux qui l’ont connu.

Danielle Lemire, Saint-Hyacinthe

image