8 août 2013
Lincoln MKZ 2013, hybride ou pas?
Par: Marc Bouchard

L’une des critiques les plus faciles à formuler à l’égard des voitures hybrides est que leur économie d’essence améliorée justifie rarement leur prix plus élevé par rapport à un modèle similaire à moteur conventionnel. Il est impossible de jouer cette carte avec la nouvelle Lincoln MKZ 2013 puisque la direction du manufacturier américain a décidé d’offrir la Lincoln MKZ à motorisation hybride au même prix que la Lincoln MKZ à moteur 2.0 litres Ecoboost.

publicité

Il s’agit de la première fois qu’une voiture offre un modèle hybride au même prix que sa version à moteur à essence, ce qui n’est pas rien. De plus, les deux modèles offrent le même niveau d’équipement en plus de bénéficier des mêmes incitatifs à l’achat. Il n’y a donc aucune anguille sous roche, rouler en MKZ hybride n’exige aucun déboursé supplémentaire.

De l’extérieur, il est pratiquement impossible de différencier le modèle hybride des autres véhicules de la gamme MKZ. En fait, mis à part l’insigne sur le pavillon du coffre, les modèles hybrides sont identiques aux MKZ 2.0 litres et 3.7 litres.

Intérieur moderne et spacieux

Outre la consommation d’essence, la Lincoln 2.0 ainsi que la Lincoln MKZ Hybride offre le même comportement routier, le même confort et les mêmes performances. L’habitacle est également identique d’un modèle à l’autre.

L’intérieur de la Lincoln MKZ est l’un des plus modernes de l’industrie automobile et ne manque pas d’impressionner les passagers de la voiture à tout coup. Le sélecteur de la boîte automatique se retrouve sur le tableau de bord et consiste en cinq boutons individuels longeant la console centrale pour chacune des positions de la transmission CVT (dans la MKZ hybride) ou à 6 rapports dans les modèles 2.0 et 3.7. Lorsque l’on veut monter le volume ou augmenter le débit de la climatisation, il faut faire glisser notre doigt sur une bande tactile. En fait, toutes les commandes sont tactiles sur la console de la MKZ. Les sièges s’avèrent confortables même après quelques heures sauf que je ne serais pas surpris si certains passagers au gabarit plus imposant les trouvent trop étroits. Il faut aussi noter l’immense toit ouvrant de la MKZ 2013 qui s’ouvre sur l’entièreté ou presque du toit créant une ambiance qui n’est pas sans rappeler une décapotable. Le coffre de la MKZ était assez vaste pour engloutir toutes les valises et même avec trois adultes sur la banquette arrière, personne ne se plaignait de manquer d’espace.

Économique sauf en mode Sport

Après une trentaine de kilomètres, la Lincoln MKZ Hybride affichait une consommation moyenne de 9.0 litres aux 100 kilomètres. La seule explication plausible à ce résultat est que la suspension ajustable de notre Lincoln MKZ était en mode sport. Ce mode ajuste également les paramètres du moteur et de la transmission afin d’offrir un comportement plus aiguisé et de meilleures performances.

Cette suspension offre également le mode Confort et le mode Normal. Ce dernier permet d’obtenir une consommation d’essence plus intéressante. La Lincoln MKZ 3.7 litres essayée quelques semaines auparavant avait affiché une consommation d’essence moyenne de 11.6 litres aux 100 kilomètres, tandis que l’économie d’essence moyenne de la MKZ 2.0 litres est de 8.5 l/100km. Donc, en mode normal, la Lincoln MKZ hybride 2013 permet à son conducteur d’économiser plus de 2.0 litres d’essence par 100 kilomètres comparativement à une MKZ à moteur Ecoboost 2.0 litres, ce qui n’est pas négligeable compte tenu du fait que, on se répète, les deux voitures sont offertes au même prix.

En résumé

Au final, la Lincoln MKZ 2013 est une voiture très stylée et beaucoup plus amusante que ce à quoi Lincoln nous avait habitués par le passé. La voiture représente le changement de philosophie qui s’inscrit actuellement chez Lincoln. Le manufacturier désire rajeunir à la fois son image et ses clients tout en prenant ses distances de Ford comme l’a fait Lexus de Toyota ou encore Cadillac de General Motors. Il reste à savoir maintenant si les acheteurs seront au rendez-vous. (Merci à Charles Jolicoeur)

Forces :

– Moteur ecoboost – Design spectaculaire – Espace intérieur

Faiblesses :

– Motorisation hybride difficile à contrôler – Sièges un peu étroit – Ligne de toit abaissée

Fiche technique

Moteur : L4 2.0T turbo DACT 16 soupapes Puissance (ch@tr/min) : 240 @ 5500 Couple (lb.pi@tr/min) : 270 @ 3000 Roues motrices : Avant Transmission : Automatique à 6 rapportsPrix : de 40 000 $ à 44 195 $

image