26 juillet 2012
L’indécence cachée sous la foire
Par: Le Courrier

Rien de plus ridicule et provocateur que ce petit texte, sûrement passé inaperçu, publié dans l’encart Gestion et technologie agricole, inséré dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe, du jeudi 13 juillet.

publicité

Rien de plus ridicule et provocateur que ce petit texte, sûrement passé inaperçu, publié dans l’encart Gestion et technologie agricole, inséré dans Le Courrier de Saint-Hyacinthe, du jeudi 13 juillet.

En effet, on peut y lire, sous la signature du ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles « l’honorable » James Moore : « Notre gouvernement sait que les arts, la culture et le patrimoine sont essentiels pour assurer le dynamisme de nos communautés et de notre économie. Nous savons aussi qu’ils sont très utiles quand il est question de resserrer les liens entre les citoyens. »Pardon? Ai-je bien lu? Ai-je bien compris? Ou ce n’est pas vous qui avez écrit ce texte, ou bien vous vivez complètement perdu sur une autre planète…Rappelons les faits : dans le budget de M. Flaherty du mois de mars dernier, votre gouvernement a sauvagement coupé dans les arts, la culture et le patrimoine.Les réductions annoncées sur trois ans se chiffrent comme suit : 115 millions de dollars à Radio-Canada, 10,6 millions de dollars à Téléfilm Canada, 6,7 millions de dollars à l’Office national du film, 9,6 millions de dollars à Bibliothèque et Archives Canada et 46,2 millions de dollars au ministère du Patrimoine canadien.La question que je vous pose M. Moore, c’est qu’est-ce que votre gouvernement sait? Sait-il seulement qu’à la suite de ces récentes coupures dans la culture, l’Office national du film du Canada a annoncé la fermeture de la CinéRobothèque et du Cinéma ONF le 1 er septembre prochain?Sait-il que cette tendance à réduire constamment les budgets de soutien aux arts et à la culture ne fait que fragiliser l’ensemble de nos institutions?Sait-il qu’à force de rogner dans l’essentiel de la culture et du patrimoine, il deviendra particulièrement impossible d’en faire plus avec moins : la qualité viendra à disparaître entraînant avec elle la démotivation des ressources?Sait-il que les arts, la culture et le patrimoine sont les parties intrinsèques et essentielles d’une nation et qu’elles constituent un support économique important pour l’ensemble de cette société?Sait-il que le développement et l’encouragement du développement des arts et de la culture, au niveau mondial, est primordial pour le rayonnement d’un pays? Sait-il aussi que nonobstant les clichés de toutes ces figures et icônes royales dépassées, il s’invente au Québec des actions beaucoup plus importantes et génératrices d’idées, qui risquent de laisser des traces et des empreintes façonnant la détermination, le potentiel et la puissance de notre futur pays?Votre gouvernement ne sait rien. Il déteste, il hait, il coupe brutalement bref, il est petit.M. Moore, vos propos sont indécents. Puisse l’ensemble des coupures faites : coupures dans le présent et malheureusement dans notre passé, nous fasse rapidement oublier votre passage dans notre patrimoine culturel québécois.Nous nous souviendrons.

Serge RondeauSaint-Hyacinthe-30-

image