26 avril 2018
Les visages de l’innovation
L’innovation de fil en aiguille 3D avec le Groupe CTT
Par: Le Courrier
Jacek Mlynarek, président-directeur général du Groupe CTT.

Jacek Mlynarek, président-directeur général du Groupe CTT.

Laboratoire de recherche de réputation internationale en textiles techniques, géosynthétiques et matériaux avancés à base de textile, le Groupe CTT développe et analyse de nombreux produits à base de fibres et de polymères. Ceux-ci sont utilisés, entre autres, dans le domaine de la santé, du transport, de la construction et de la protection. 

Publicité
Activer le son

Grâce à une équipe d’experts et à des installations ultramodernes à la fine pointe de la technologie, il répond aux besoins spécifiques des industries, tant dans le prototypage de nouvelles applications que dans l’amélioration d’un produit, les tests de performance, l’obtention de normes ou de certifications, le soutien de personnel ou la recherche de financement.

Mis en place en 1983, ce centre de transfert en technologie est associé au Cégep de Saint-Hyacinthe et travaille en étroite collaboration avec l’industrie. De cette triple alliance naît l’efficacité du Groupe CTT. « Chacun a un rôle essentiel à jouer dans la conception, la fabrication et la performance d’un nouveau produit », déclare Jacek Mlynarek, le président-directeur général.

Un visionnaire à la tête d’une équipe de haut niveau

M. Mlynarek a fait un doctorat en application textile en génie civil, en Pologne, son pays natal. Il est professeur invité à l’École Polytechnique de Montréal en 1987 et rejoint le Groupe CTT en 1993 comme directeur de recherche au secteur géosynthétique. En 2000, il en devient le directeur général. Primé « Bâtisseur d’innovation du Québec » par l’Association de la recherche industrielle du Québec (ADRIQ) en 2009, ce scientifique de renom, passionné et grand travailleur, voit dans la recherche appliquée la concrétisation des concepts : « Nos idées aboutissent à la commercialisation de produits. En plus de cultiver une grande curiosité, un entrepreneur innovateur doit être à l’écoute continuelle des besoins réels. La base industrielle est primordiale. »

La force du centre de transfert de technologie, c’est son équipement mais aussi, et surtout, ses ressources humaines : une soixantaine d’employés spécialisés de haut calibre (ingénieurs, techniciens, chercheurs, scientifiques). « Je suis fier du développement du centre, mais nous ne pourrions rien faire sans la formidable équipe qui est le cœur du Groupe CTT. Les employés sont hautement qualifiés et extraordinaires. Ils ont une vision et une énergie très motivantes. »

Un avenir prometteur

Cette organisation sans but lucratif vit partiellement grâce aux subventions gouvernementales, un financement limité qui ne se base pas sur la performance ou la taille du centre. Pourtant, l’avenir est prometteur, car le domaine des textiles et des matériaux techniques est en continuelle évolution, que ce soit pour la protection, l’application médicale, le génie civil ou l’aérospatiale. « Nous développons, testons et créons des prototypes qui se retrouvent sur les lignes de production, conclut M. Mlynarek. Nous sommes très fiers que toutes ces innovations soient faites en association avec l’industrie québécoise et le Cégep, ici, à Saint-Hyacinthe. » En collaboration avec LE COURRIER, Développement économique de la MRC des Maskoutains (DEM) présente Les visages de l’innovation, une série de portraits de femmes et d’hommes incarnant notre culture de l’innovation, à la tête d’entreprises avant-gardistes et créatives. Ainsi, la MRC des Maskoutains veut faire connaître des entrepreneurs inspirants et stimuler la fibre entrepreneuriale dans la population.

image