14 mars 2019
L’ITA en grève pour le climat
Par: Le Courrier

Photothèque | Le Courrier ©

publicité

Le mouvement de grève mondiale pour le climat a atteint, même timidement, Saint-Hyacinthe. L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) sera en grève le 15 mars en compagnie d’au moins 60 000 autres étudiants québécois. À notre connaissance, il s’agit de la seule institution d’enseignement maskoutaine à rejoindre ce mouvement de grève internationale, qui vise notamment à pousser les élus à prendre de réelles mesures afin de réduire les émissions de CO2 et ainsi limiter le réchauffement de la planète. « Nous avons décidé de nous immiscer dans cette mobilisation afin de brandir la bannière de l’agriculture qui est directement affectée par les politiques écologiques », a affirmé Marc-Olivier Beaudry, un étudiant en technique de production horticole et de l’environnement à l’ITA. Sa collègue Alexandrine Massé, qui étudie en technique de production animale, a aussi ajouté « qu’il est temps que le gouvernement fasse preuve d’un peu de bon sens et arrête d’ignorer ce qui se passe sous nos yeux. Si on ne prend pas des mesures de société maintenant, c’est quoi notre avenir? », a-t-elle questionné. La journée de débrayage a été adoptée par référendum dans une proportion de 75 %, avec un taux de participation de 25 %, selon les résultats affichés par l’Association générale des étudiants de l’ITA (AGEITA).

image