26 janvier 2012
L’ITA reçoit le Mérite technologique agroalimentaire
Par: Le Courrier

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) a reçu le Mérite technologique agroalimentaire de l’Association des technologues en agroalimentaire (ATA).

Publicité
Activer le son

Ce prix, qui coïncide avec le 50e anniversaire de l’établissement, a été remis à l’occasion du 13e déjeuner-causerie de l’ATA qui avait lieu au Salon de l’agriculture à Saint-Hyacinthe, la semaine dernière.

Tous les ans, ce prix récompense un technologue du secteur agroalimentaire pour son travail remarquable. Cette année, alors même que l’ITA célèbre son 50e anniversaire, l’Association a décidé de le décerner exceptionnellement à l’ensemble du personnel de cet établissement collégial. Tout en mettant en évidence le travail de chacun des employés de l’Institut, cette reconnaissance fait ressortir la contribution de l’Institut à la promotion et à l’évolution de la profession de technologue. Cette distinction confirme, une fois de plus, le rôle prépondérant que joue l’ITA à titre de centre de formation collégiale spécialisé dans les carrières du secteur agroalimentaire.

« Je suis fier de souligner le travail accompli par l’ensemble du personnel de l’Institut de technologie agroalimentaire. L’ITA a toujours été soucieux de maintenir de très hauts standards d’éducation pour demeurer à la hauteur des attentes des entreprises agroalimentaires et des consommateurs. Il peut maintenant récolter le fruit de son labeur », a indiqué d’entrée de jeu le ministre de l’Agriculture, Pierre Corbeil. À l’Institut de technologie agroalimentaire, les étudiants bénéficient d’un enseignement hors pair donné par des équipes d’experts, formées de professeurs et de technologues, et profitent d’équipements de pointe, tels que des fermes-écoles, des laboratoires, des usines-pilotes de transformation alimentaire, des serres et des jardins. « Depuis 1962, l’ITA a formé, à La Pocatière et à Saint-Hyacinthe, près de 10 000 diplômés en agroalimentaire. Pour nous, cette récompense est une nouvelle source de motivation à continuer à exceller et à nous distinguer dans notre domaine d’activité », de préciser le directeur général de l’ITA, Rosaire Ouellet. Rappelons que l’ITA assure annuellement la formation de près de 1 000 étudiants répartis dans sept programmes techniques liés aux activités agricoles, horticoles, agroenvironnementales, équines et alimentaires. -30-

image