8 octobre 2015
60e campagne de Centraide Richelieu-Yamaska
L’objectif est fixé à 1 980 785 $
Par: Le Courrier
Le « 5 à 7 » de lancement a été précédé d’un Cyclo-Défi au cours duquel des cyclistes de chaque MRC ont traversé le territoire Richelieu-Yamaska (200 km) afin d’y récolter une partie de l’objectif de campagne. Dans la MRC des Maskoutains, David Bousquet, conseiller municipal à la Ville de Saint-Hyacinthe et Pierre Turcotte, propriétaire de Vélo Saint-Hyacinthe, ont pédalé en compagnie de Magali Laplante, coordonnatrice de campagne.

Le « 5 à 7 » de lancement a été précédé d’un Cyclo-Défi au cours duquel des cyclistes de chaque MRC ont traversé le territoire Richelieu-Yamaska (200 km) afin d’y récolter une partie de l’objectif de campagne. Dans la MRC des Maskoutains, David Bousquet, conseiller municipal à la Ville de Saint-Hyacinthe et Pierre Turcotte, propriétaire de Vélo Saint-Hyacinthe, ont pédalé en compagnie de Magali Laplante, coordonnatrice de campagne.

C’est le 17 septembre que Centraide ­Richelieu-Yamaska (R-Y) a donné le coup d’envoi de sa 60

Publicité
Activer le son

L’objectif a été dévoilé par Magali ­Laplante, coordonnatrice de campagne chez Centraide R-Y, ainsi que par une ­dizaine de cyclistes qui ont parcouru 200 km pour Centraide plus tôt dans la ­journée. « Aujourd’hui, c’était le premier Cyclo-Défi de Centraide R-Y. Quand j’ai lancé l’idée du défi, je pensais le faire seule, comme un défi personnel. Finalement des cyclistes de chaque MRC se sont greffés au peloton et ont pédalé les 200 km avec moi. Comme la nouvelle signature de Centraide est Nous tous, ici, c’était une belle façon de la faire vivre en allant saluer les gens dans chacune des MRC où Centraide R-Y agit sur la pauvreté et l’exclusion sociale. À tous les arrêts, nous en profitions pour aller récupérer une partie de l’objectif de campagne. Nous trouvions que c’était une belle ­façon de souligner cette 60e campagne », a indiqué Mme Laplante.

« Pour la campagne 2015, nous aimerions vraiment dépasser notre objectif. Vous savez, les années passent, mais les besoins, eux, ne disparaissent pas. Nos organismes partenaires doivent, comme nous tous, composer avec l’augmentation du coût de la vie des dernières ­années. Pour être en mesure d’aider ­davantage, nous devons ramasser plus. Nous aidons 80 000 personnes annuellement à travers un vaste réseau d’organismes. Ensemble, nous offrons aux ­personnes fragilisées des outils lorsque le quotidien est plus difficile, nous ­soutenons la réussite des jeunes, nous nous assurons que tous mangent tout au long de l’année, pas juste à Noël, nous permettons aux personnes ­démunies de reprendre pied et d’avancer vers l’avenir avec confiance. Quand la communauté va bien ou qu’elle se porte mieux, nous y ­gagnons tous. Plus les gens entendront parler de Centraide R-Y et de ses organismes, plus ils seront conscients des gestes qui sont ­posés ­localement pour répondre efficacement aux besoins des personnes ­vulnérables de chez nous », a ajouté ­Chantal Chouinard, présidente du conseil d’administration.

Faire un don

Si comme Centraide R-Y, vous souhaitez soutenir la réussite des jeunes, assurer l’essentiel, briser l’isolement ­social et bâtir des milieux de vie ­rassembleurs, donnez en ligne au www.centraidery.org ou par téléphone au 450 773-6679.

image