28 août 2014
Pour ses 25 ans
L’Omnium de golf Denis-Chartier franchit le cap du million de dollars en dons
Par: Le Courrier
De gauche à droite : Benoit Chartier, président de la Fondation Denis-Chartier et du comité organisateur de l’omnium; Pascal Milotte, président de la Société canadienne du cancer, secteur Richelieu-Yamaska; Réal Chagnon et Pierre Solis, instigateurs de l’omnium en 1990; et Jacques Sylvestre Jr, président de la 25e édition de l’omnium. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

De gauche à droite : Benoit Chartier, président de la Fondation Denis-Chartier et du comité organisateur de l’omnium; Pascal Milotte, président de la Société canadienne du cancer, secteur Richelieu-Yamaska; Réal Chagnon et Pierre Solis, instigateurs de l’omnium en 1990; et Jacques Sylvestre Jr, président de la 25e édition de l’omnium. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

En recueillant la somme record de 118 350 $ au terme de la 25

publicité

C’est un Benoit Chartier visiblement touché et ému par cet élan de générosité qui a chaleureusement remercié tous les fidèles partenaires, collaborateurs et commanditaires qui ont permis à l’un des plus vieux tournois de golf-bénéfice de Saint-Hyacinthe de connaître autant de succès année après année.

« La solidarité et la générosité maskoutaine sont assurément les plus grandes et belles caractéristiques des gens de Saint-Hyacinthe. Ce soir plus que jamais, je constate à quel point les Maskoutains sont des gens de coeur » a témoigné l’éditeur du Courrier de Saint-Hyacinthe et président de la fondation créée en 1994 à la mémoire de son père. Depuis la première heure, cette fondation supporte les personnes atteintes du cancer ou de maladies dégénératives, et tout particulièrement les activités de la Maison Marie-Luce-Labossière, un centre d’hébergement et de convalescence principalement pour les personnes atteintes d’un cancer.

C’est à la mort de Denis Chartier, décédé du cancer en 1990, que l’idée d’instaurer un omnium de golf s’est imposée. « Pourquoi un tournoi de golf? Tout simplement parce que c’était la grande passion de mon père, a confié M. Chartier. Il a joué sur tous les plus grands terrains avec de fidèles partenaires. C’est d’ailleurs ici au Club de golf de Saint-Hyacinthe qu’il a connu ma mère, elle qui ne jouait pas au début de leur union. Mais elle a rapidement été conquise par ce sport, au point de remporter le championnat du club chez les femmes de calibre A pendant quatre années consécutives! »

Benoit Chartier a confié qu’il a dû apprendre à apprécier le golf.

« Pendant ma jeunesse, j’avoue avoir détesté le golf, car cela m’empêchait de voir mes parents autant que je l’aurais voulu. Mais avec les années, j’ai appris à aimer ce sport et à comprendre et partager l’engouement de mon père pour ce sport. »

Président d’honneur de la 25e édition, Jacques Sylvestre Jr, un grand ami de la famille Chartier, a livré un vibrant plaidoyer dont lui seul a le secret.

« Je m’excuse de te contredire devant tous tes amis et les centaines d’invités mon ami, mais sache que tu fais erreur si tu penses que la grande passion de ton père était le golf. Sa grande passion dans la vie a toujours été son fils. »

Afin de souligner les 25 ans de l’Omnium, l’organisation avait fait les choses en grand en réunissant pour l’occasion toutes les personnalités maskoutaines ayant occupé au fil des ans la présidence d’honneur de cette activité-bénéfice, dont des survivants du cancer comme Alain Rivard et André H. Gagnon. Fidèle à son habitude, ce grand amateur de vins avait puisé à même sa réserve personnelle, une dizaine de bonnes bouteilles qui ont été tirées au cours de la soirée.

Parmi les autres invités présents, on retrouvait des parents et amis personnels de M. Chartier, dont le dragon Alexandre Taillefer, François Olivier, PDG de TC Transcontinental, le sénateur Jean-Guy Dagenais et la députée de Saint-Hyacinthe, Chantal Soucy. Le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, état aussi de la partie, tout comme l’ex-maire Claude Bernier, ancien président d’honneur de l’omnium.

Au cours de la soirée, on a également souligné de belle façon l’implication de Guy Bienvenue et de son épouse Jacqueline. Depuis la toute première heure, ils sont impliqués tous les deux activement au sein du conseil d’administration de la Fondation et du comité organisateur de l’Omnium Denis-Chartier.

Pas moins de 156 golfeurs ont participé à l’omnium. Le succulent souper servi en soirée au Club de golf de Saint-Hyacinthe a réuni près de 300 convives.

« C’est l’une des belles soirées mondaines de Saint-Hyacinthe, a conclu Benoit Chartier. Je suis heureux de la passer entouré des gens que j’aime et que j’apprécie. J’espère tous vous revoir ici l’an prochain pour la prochaine édition. »

Un cahier spécial de huit pages sera publié dans notre prochaine édition.

image