4 mars 2021
Campagne Femmessor
Lorena Meneses parmi les 100 entrepreneures sélectionnées au Québec
Par: Jean-Luc Lorry

Malgré la pandémie, les affaires de Lorena Meneses, fondatrice et propriétaire de Mareiwa Café colombien, fonctionnent plutôt bien. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La femme d’affaires maskoutaine Lorena Meneses, qui est à la tête de l’entreprise Mareiwa Café colombien, continue de faire parler d’elle avantageusement. Elle figure au classement des 100 entrepreneures québécoises qui changent le monde réalisé par Femmessor, un organisme dédié au développement de l’entrepreneuriat féminin.

Publicité
Activer le son

Pour faire partie de ce classement, l’entreprise de Mme Meneses devait répondre à au moins un des 17 objectifs de développement durable fixés par l’ONU pour créer un monde meilleur. Dans le cas de Mareiwa Café colombien, l’entreprise a répondu à cinq objectifs, soit de rendre autonomes toutes les femmes et les filles; de promouvoir une croissance économique soutenue; de promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous; de réduire les inégalités entre les pays et, finalement, d’établir des modes de consommation et de production durables.

Les 100 entrepreneures sélectionnées qui proviennent des quatre coins de la province font partie de la campagne ayant pour thème « La force de l’impact ».

« Avec cette campagne, nous voulons mettre de l’avant des entrepreneures d’exception qui contribuent à la création d’un monde meilleur, mais aussi créer un vaste mouvement afin d’inspirer d’autres entrepreneures à passer à l’action », indique Séverine Labelle, présidente-directrice générale de Femmessor.

Cette campagne, qui se termine mars, permet aux femmes choisies de se faire connaître dans plusieurs médias et plateformes virtuelles. « L’entreprise bénéficie d’une belle visibilité à travers le Québec grâce à cette campagne », estime Lorena Meneses, fondatrice et propriétaire de Mareiwa Café colombien.

En cette période de crise sanitaire, qui provoque la fermeture de la salle à manger de son établissement situé sur la rue des Cascades, Mme Meneses est fière que ses installations industrielles situées dans le parc Olivier-Chalifoux fonctionnent à plein régime. « Nous connaissons une forte croissance avec notre usine spécialisée dans l’encanage de breuvages et dans la torréfaction. Nous fabriquons notre café infusé à froid, mais nous mettons aussi en canettes pour d’autres entreprises. Actuellement, notre production se situe entre 10 000 et 12 000 canettes par jour », se félicite Lorena Meneses.

« Notre café infusé à froid Combia est maintenant distribué auprès de 300 points de vente. Nous commençons sa commercialisation dans d’autres provinces au pays », poursuit la dirigeante.

Dernièrement, Mareiwa Café colombien a obtenu un coup de pouce financier de 25 000 $ dans le cadre des Bourses d’honneur de la diversité ethnoculturelle 2020 offerte par le ministère de l’Économie et de l’Innovation en collaboration avec l’organisme Entreprendre ici.

image