5 février 2015
Louis Domingue se paie le Canadien à son premier départ
Par: Le Courrier

L’ancien étudiant du Collège Antoine-Girouard, Louis Domingue, a signé sa première victoire à son premier départ dans la Ligue nationale de hockey dimanche, alors que les Coyotes de Phoenix ont disposé du Canadien de Montréal 3 à 2 au Centre Bell.

Publicité
Activer le son

Rappelé samedi des Pirates de Portland, dans la ligue américaine, Louis Domingue est venu en renfort à Mike Smith dans une dégelée de 7 à 2 des Coyotes face aux Sénateurs d’Ottawa. Il a cédé deux fois dans la défaite.

Au lendemain de ses premiers coups de patin dans la grande ligue, l’Hilairemontais a obtenu son premier départ avec les Coyotes. Et quel meilleur scénario que de disputer cette première rencontre au Centre Bell, devant ses proches, contre le CH.

L’athlète de 22 ans était tout sourire après la rencontre lorsqu’est venu le temps de s’adresser aux médias. « C’est beaucoup d’émotions. J’ai de la misère à décrire ce que je ressens. Petit à petit, je vais réaliser ce qui vient de se passer. Je suis chanceux d’avoir pu jouer mon premier match ici », a-t-il déclaré après la victoire.

Bien qu’il ait étudié au Collège Antoine-Girouard, Domingue n’a jamais porté l’uniforme des Gaulois. C’est plutôt les couleurs des Lions du Lac Saint-Louis qu’il a défendues dans le circuit midget AAA avant de faire le saut dès l’âge de 16 ans dans la LHJMQ avec les Wildcats de Moncton. Il a par la suite terminé sa carrière junior avec les Remparts de Québec.

« À son année de 15 ans, il avait été retranché [de l’alignement des Gaulois] parce qu’il y avait déjà deux gardiens de 16 ans en poste avec l’équipe, Raphaël et Gabriel Girard (qui n’ont aucun lien familial). Les Lions du Lac Saint-Louis l’avaient ensuite repêché pour débuter la saison », a expliqué l’entraîneur actuel des Gaulois d’Antoine-Girouard, Martin Cadorette, qui n’était pas encore en poste à ce moment.

Lors de cette saison avec les Lions, Domingue avait battu le record du plus grand nombre de victoires (22) en une saison par un gardien recrue.

Louis Domingue devait revenir dans l’organisation des Gaulois la saison suivante, mais les Wildcats de Moncton ont décidé de lui offrir sa chance dans la LHJMQ et il n’a finalement jamais porté les couleurs de son école.

M.P.-D

image