15 août 2019
Football universitaire
Louis-Philippe Simoneau surmonte son cancer et revient avec les Carabins
Par: Maxime Prévost Durand

Quelques jours après avoir appris qu’il avait combattu son cancer, Louis-Philippe Simoneau (à droite) rendait visite aux enfants malades de l’Hôpital Sainte-Justine et de l’Hôpital pour enfants de Montréal en compagnie de coéquipiers des Carabins. Photo Twitter

Tout indique que Louis-Philippe Simoneau pourra disputer la prochaine saison avec les Carabins. Après avoir combattu un cancer dans les derniers mois, le botteur de La Présentation a annoncé il y a deux semaines qu’il avait vaincu la maladie, une nouvelle qui a été suivie une semaine plus tard de son retour au sein de l’organisation des Bleus, à temps pour le camp d’entraînement qui se mettait en branle.

publicité

Si tout se déroule comme prévu, Louis-Philippe pourra donc disputer une cinquième et dernière saison avec les Carabins. Il a reçu récemment l’autorisation du réseau interuniversitaire canadien U Sports à la suite d’une demande de compassion, étape obligatoire par laquelle il devait passer après l’annonce de sa rémission pour obtenir son admissibilité en vue de la prochaine campagne.

« Lorsque j’ai réalisé que le moment était idéal avec la fin de mes traitements, on a amorcé les procédures pour planifier mon retour, a confié l’athlète de 24 ans par voie de communiqué. Si je n’avais pas été suffisamment en forme, j’aurais attendu, mais là, je me sens bien. Les entraîneurs m’ont dit d’écouter mon corps et d’y aller à mon rythme. Si je me sens fatigué, je prends une pause et je recommence le lendemain. Je ne pourrais pas être plus heureux. »

En février, le diagnostic d’un lymphome non hodgkinien agressif de type B, soit un cancer des ganglions, était tombé. Des traitements de chimiothérapie ont été nécessaires dans les mois suivants. Heureusement, ceux-ci ont eu l’effet souhaité et ont permis à Louis-Philippe de vaincre la maladie.

« Je viens d’avoir la bonne nouvelle! Je suis libéré du cancer!! », avait-il partagé sur son compte Twitter le 22 juillet. Dans les jours suivants, on pouvait le voir s’impliquer en compagnie d’autres joueurs des Carabins à l’Hôpital Sainte-Justine et l’Hôpital pour enfants de Montréal.

Le camp d’entraînement des Carabins a quant à lui été lancé deux semaines plus tard, soit le 8 août. « Ce sera mon dernier camp avec les Carabins et je veux vraiment laisser ma marque », a commenté le botteur, qui espère terminer son parcours universitaire en mettant la main sur la Coupe Vanier.

Nommé joueur par excellence des unités spéciales au sein du RSEQ l’an dernier, Louis-Philippe estimait qu’il venait de disputer la meilleure saison de sa carrière. Il avait notamment égalé un record du circuit québécois vieux de 1979 en réussissant un placement sur une distance de 52 verges.

Au cours de la prochaine saison, en plus de vouloir se démarquer sur le terrain, il jouera un rôle du vétéran au sein du vestiaire des Carabins. « En 2014, quand je suis arrivé, les vétérans m’ont bien accueilli et je me souviens d’eux. C’est ce que je veux accomplir cette année. Lorsque nos recrues termineront leur parcours, je veux qu’ils s’inspirent de moi. »

Le premier match des Carabins sera disputé le vendredi 23 août, alors que les Bleus donneront le coup d’envoi à leur saison en rendant visite aux Stingers de l’Université Concordia.

image