26 janvier 2017
Nouveau contrat de deux ans avec les Alouettes
Luc Brodeur-Jourdain « comblé de bonheur »
Par: Maxime Prévost Durand
Luc Brodeur-Jourdain disputera cet été sa 9e saison dans l’uniforme des Alouettes de Montréal.  Photothèque | Le Courrier ©

Luc Brodeur-Jourdain disputera cet été sa 9e saison dans l’uniforme des Alouettes de Montréal. Photothèque | Le Courrier ©

Les questions entourant l’avenir de Luc Brodeur-Jourdain avec les Alouettes de Montréal ont maintenant une réponse : le joueur de centre disputera les deux prochaines saisons dans l’uniforme des Oiseaux. La nouvelle est tombée le 18 janvier, un peu moins d’un moins avant que le marché des joueurs autonomes ne s’active dans la Ligue canadienne de football.

Publicité
Activer le son

« Ça m’a comblé de bonheur de savoir que je serai probablement en mesure de terminer ma carrière à Montréal », s’est exclamé le gaillard maskoutain, rejoint par LE COURRIER au lendemain de l’annonce officielle des Alouettes.

Il avait été limité à 12 rencontres du club montréalais la saison dernière, lui qui se remettait toujours d’une blessure au genou subie à l’automne 2015. Les points d’interrogation qui restaient concernant sa condition physique ne lui auront finalement pas nuit dans le renouvellement de son contrat, échu à la fin de la saison 2016.

« Il n’y avait rien d’assuré dans mon cas. Il y a eu beaucoup de changements au sein de l’organisation, il y a un vent de renouveau. J’étais conscient que je fais plus partie du passé que du futur, mais j’ai encore ma place dans le présent. »

La signature de cette nouvelle entente s’est faite rapidement. Une première rencontre avec l’organisation a eu lieu le 13 janvier, puis une première offre était déposée le 16 janvier. « Vingt minutes plus tard, tout était réglé », a lancé le grand numéro 58.

Les qualités de leader de Brodeur-Jourdain ne sont pas passées inaperçues auprès du nouveau directeur général, Kavis Reed. « Chaque équipe a besoin d’un joueur qui contribue autant sur le terrain que dans le vestiaire. Le leadership de Luc est impeccable et c’est ce dont nous avons besoin », a-t-il déclaré dans une vidéo diffusée sur le site des Alouettes.

Une saison morte différente

À pareille date l’an dernier, Brodeur-Jourdain entamait un long processus de réhabilitation à la suite de sa grave blessure subie au genou, l’empêchant de se préparer de la même façon qu’à l’habitude à l’approche d’une saison.

Maintenant qu’il est rétabli, il peut reprendre le même niveau d’entraînement qu’il privilégiait durant la saison morte dans les années antérieures. « Ça a une saveur différente cette année. Ça fait presque deux ans que je ne me suis pas entraîné dans une perspective d’élite », a-t-il avoué.

L’athlète de 33 ans a déjà repris les entraînements d’haltérophilie et il se joindra aux joueurs de l’équipe de football des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe pour le volet cardio de sa préparation. « L’entraînement va tellement bien, j’ai hâte de fouler le terrain », a-t-il soutenu.

La saison 2017 sera la 9e de Luc Brodeur-Jourdain dans l’uniforme des Alouettes et dans la LCF. S’il n’y a aucun changement d’ici la fin de son contrat, il aura disputé toute une décennie avec les Oiseaux.

image