8 mars 2018
Pédophilie
Luc Lalonde prend le chemin de la prison
Par: Maxime Prévost Durand
Le juge Marc-Nicolas Foucault a entériné la peine suggérée communément par la Défense et la Couronne dans le dossier de Luc Lalonde. Photothèque | Le Courrier ©

Le juge Marc-Nicolas Foucault a entériné la peine suggérée communément par la Défense et la Couronne dans le dossier de Luc Lalonde. Photothèque | Le Courrier ©

Après avoir reconnu sa culpabilité dans une affaire de pédophilie, Luc Lalonde a finalement pris le chemin de la prison, le 2 mars, au terme d’un processus judiciaire qui aura duré plus de 20 mois.

Publicité
Activer le son

Le juge Marc-Nicolas Foucault a imposé une peine de 14 mois en détention, en plus d’une probation de deux ans à cet ex-employé de la Ville de Saint-Hyacinthe, qui était accusé d’incitation à des contacts sexuels et d’attouchements sexuels sur un enfant de moins de 14 ans.

Cette sentence suit en tout point la suggestion commune qui avait été formulée par les avocats de la Défense, Me Luc Simard, et de la Couronne, Me Marie-Claude Morin, une semaine plus tôt.

« Compte tenu de la jurisprudence, une peine de 14 mois était acceptable, a soutenu à sa sortie de la salle d’audienceMe Simard. Il y a peut-être des juges qui auraient donné un peu moins, d’autres un peu plus, mais à un certain moment, on essaie surtout de trouver le gros bon sens. »

En liberté sous certaines conditions depuis le début des procédures judiciaires, Luc Lalonde s’est présenté au Palais de justice de Saint-Hyacinthe avec un sac sport contenant ses effets personnels. Invité à se rendre dans le box des accusés avant que sa sentence soit prononcée, l’homme de 64 ans a ensuite été amené par les constables vers le pénitencier. « Il trouve ça difficile, a ajouté son avocat. Il est soulagé que ce soit maintenant fini. »

En plus de la détention, Luc Lalonde sera inscrit au Registre des délinquants sexuels du Québec et un échantillon de son ADN devra être prélevé. À sa sortie de prison, il devra respecter plusieurs conditions pendant une période de dix ans. Il lui sera interdit de se trouver en présence de la victime ou de sa famille ou encore d’entrer en communication avec ces personnes. Il ne pourra pas avoir un emploi ou un travail bénévole qui le placerait en position d’autorité auprès de personnes de moins de 16 ans, ni fréquenter les parcs et piscines publics où peuvent se trouver des enfants.

Aussi connu pour son implication dans le sport maskoutain, notamment au hockey et au golf, Luc Lalonde avait été le coordonnateur à la circulation du Service des travaux publics de la Ville de Saint-Hyacinthe pendant une dizaine d’années en plus d’occuper le poste de superviseur au sein du Service de la sécurité publique.

image