7 juin 2012
La Machine Rouge aux championnats nationaux
L’une des meilleures structures au pays
Par: Maxime Desroches

Annie Moniqui n’est pas la seule représentante de la Machine Rouge à s’être illustrée lors des championnats nationaux d’haltérophilie, en fin de semaine.

Trois autres leveurs maskoutains ont terminé en première ou en deuxième position de leur catégorie de poids respective à La Prairie. C’est le cas du copain de Moniqui, Dominic Lussier, médaillé d’argent chez les 69 kilos grâce à un cumulatif de 275 kilos (125 à l’arraché, 150 à l’épaulé-jeté).

C’est du côté féminin que la Machine Rouge s’est montrée la plus dominante. Cynthia Barrette a poursuivi sur sa belle lancée en décrochant l’or chez les 48 kilos, grâce à un total de 123 kilos. La Maskoutaine avait aussi terminé en première place en mai, aux Jeunes Louis-Cyr.Sa coéquipière Tali Darsigny a été l’autre médaillée du club, elle qui a grimpé sur la seconde marche du podium en classe 53 kilos, avec un combiné de 153 kilos. Les autres haltérophiles du club présents aux championnats canadiens étaient Catherine Darsigny (sixième chez les 63 kilos), Samuel Piétracupa (sixième chez les 69 kg), Gabriel Rajotte (13 e chez les 69 kilos), Claude Caouette (16 e chez les 77 kilos), Maxime Leblanc (7 e chez les 85 kilos) et Michael Théberge (12 e chez les 85 kilos).« La performance de nos leveurs a été soulignée par les autres clubs. On a offert un méchant bon spectacle aux spectateurs d’autant plus que plusieurs de nos leveurs sont encore d’âge junior. Plusieurs n’hésitent pas à nous classer parmi les meilleures structures d’haltérophilie au pays. C’est un compliment qui fait plaisir à recevoir, et ça nous pousse à travailler encore plus fort pour conserver cette réputation », a déclaré Yvan Darsigny.

image