31 octobre 2019
L’univers de la ringuette dans un livre pour enfants
Par: Maxime Prévost Durand

Le Maskoutain Éric Beauregard fait paraître son premier livre Un championnat de ringuette pour Noël. Photo tirée de Facebook

L’enseignant maskoutain Éric Beauregard a décidé de laisser libre cours à sa plume pour la première fois en faisant paraître récemment un livre pour enfants, intitulé Un championnat de ringuette pour Noël.

publicité

Dans cet ouvrage illustré, l’auteur a décidé de réunir sa passion pour la fête de Noël à celle de ses filles pour la ringuette. Il a voulu s’éloigner par la même occasion du stéréotype des histoires de princesses afin de montrer aux jeunes filles qu’elles peuvent aussi s’illustrer dans le sport.

Destiné surtout à des enfants âgés de 7 à 10 ans, ce livre raconte l’histoire de Laurence, une jeune fille recrutée par deux pingouins du père Noël afin de les aider à remporter le championnat de ringuette du pôle Nord. L’enjeu est grand puisque l’équipe victorieuse du tournoi, dans lequel on retrouve aussi des bonshommes de pain d’épices et des bonshommes de neige, aura ensuite le privilège d’aider le père Noël dans la nuit du 24 décembre. De leur côté, les loups polaires, qui forment aussi une équipe, feront tout en leur pouvoir pour l’emporter afin d’empêcher la distribution des cadeaux.

« J’ai eu le goût de plaire à ma plus jeune en écrivant cette histoire, soutient Éric Beauregard. J’ai même décidé d’en faire mon héroïne. Quand elle a commencé à jouer à la ringuette, elle tombait souvent à la renverse quand ça devenait plus stressant, [mais elle a persévéré]. »

L’auteur met d’ailleurs l’emphase sur des notions comme la détermination et l’entraide. Outre ses adversaires sur la glace, Laurence devra faire face à ses craintes et prendre confiance en elle afin d’aider les pingouins à sauver Noël.

En plus d’écrire le récit de ce livre, autopublié aux éditions Essor-Livres, Éric Beauregard a dessiné lui-même la quinzaine d’illustrations qu’on y retrouve, un talent insoupçonné qu’il s’est découvert durant le processus de création afin d’éviter les coûts importants reliés à l’achat d’images.

Le Maskoutain, qui est enseignant en histoire depuis une quinzaine d’années à l’école d’éducation internationale de McMasterville, n’écarte pas la possibilité d’une suite à ce premier livre. Il semble avoir eu la piqûre puisque le brouillon d’un autre livre est déjà en cours d’écriture.

Un championnat de ringuette pour Noël devrait se retrouver sur les tablettes des librairies maskoutaines prochainement si ce n’est déjà fait.

image