4 octobre 2012
L’urbanisation du boulevard Laurier sur la glace
Par: Le Courrier

Le conseil municipal a changé son fusil d’épaule lundi à l’égard d’un projet qu’il s’apprêtait à inscrire au Programme d’infrastructures Québec-Municipalités.

Publicité
Activer le son

Intitulée « Projet d’urbanisation du boulevard Laurier Ouest », cette proposition qui devait être acheminée à Québec pour qu’elle puisse faire l’objet d’une subvention a finalement été mise sur la glace après l’intervention du conseiller David Bousquet au moment de l’adoption de l’ordre du jour.

« On a aussi un projet de construction de tunnel à réaliser (…). On devrait retirer ce point-là et réévaluer la position du conseil », a proposé le conseiller Bousquet. Il a aussitôt obtenu l’appui de Donald Côté, Bernard Barré, Alain Leclerc, Louise Arpin, Guylain Coulombe et Sylvain Savoie, mais André Beauregard, Sylvie Adam, Brigitte Sansoucy et Nicole Dion Audette ne l’ont pas suivi. C’est donc par un vote de sept contre quatre que le projet du boulevard Laurier a été enlevé de l’ordre du jour.L’affaire a déplu au conseiller du district Douville, André Beauregard, qui s’est porté à la défense du projet retiré, laissant entendre qu’il était très attendu dans son secteur. « On m’a demandé à plusieurs reprises : quand est-ce que vous allez urbaniser le boulevard Laurier à Douville? », a-t-il soutenu.Mais son collègue Donald Côté lui a répond que le projet du boulevard Casavant, étant donné son importance, devait être priorisé. Reste à savoir si ce projet de tunnel ferroviaire est admissible au nouveau Programme d’infrastructures Québec-municipalités, dévoilé en avril aux assises de l’Union des municipalités du Québec. Le directeur général, Louis Bilodeau, a soulevé la question lundi, mais sans pouvoir y répondre.Le conseiller Bousquet croit cependant que la Ville devrait soumettre le projet de tunnel au nouveau gouvernement péquiste, parce qu’il pourrait juger qu’il a plus de valeur que l’urbanisation d’une partie du boulevard Laurier Ouest « à des fins esthétiques », un projet a-t-il dit, « dont personne n’a jamais entendu parler, à part des gens dans Douville ». Les interventions seraient effectuées sur le tronçon de Laurier Ouest compris entre l’avenue Castelneau et le boulevard Casavant Ouest.Mais le maire Claude Bernier a rappelé à David Bousquet que la Ville avait déjà présenté le projet de tunnel aux autorités du ministère des Transports dans le but d’obtenir du financement. « Vous, vous étiez assez près de ces gens-là, et nous avons eu une réponse négative au mois de mars », a révélé M. Bernier.

image