10 janvier 2019
L’usine Parmalat vendue au concessionnaire Lussier
Par: Jean-Luc Lorry

L’ancienne usine Parmalat située sur la rue Nelson avait fermé ses portes durant l’été 2012. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le concessionnaire Lussier Chevrolet Buick GMC Corvette vient de mettre la main sur les installations maskoutaines de Parmalat Canada. Ce commerçant compte utiliser ce nouvel actif pour y stationner des véhicules, entreposer des pneus et y déménager son entreprise de simulateur de conduite, Simleader. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le site industriel où était installée l’ancienne laiterie Parmalat de Saint-Hyacinthe a enfin trouvé preneur. Le concessionnaire automobile maskoutain Lussier Chevrolet Buick GMC Corvette vient d’en faire l’acquisition pour un montant d’environ 1 M$.

publicité

Cet actif immobilier sera utilisé comme espace de stationnement pour véhicules et pour l’entreposage de pneus. Ces installations manufacturières occupent un terrain d’une superficie de presque 137 000 pieds carrés.

« Le site de cette ancienne usine se compose de trois bâtiments. Le démantèlement de certaines composantes représentera un montant conséquent. Nous allons procéder étape par étape », a indiqué en entrevue au COURRIER Guy Lussier, président de Lussier Chevrolet Buick GMC Corvette.

Actuellement, ce concessionnaire dispose de trois terrains pour y entreposer ses véhicules.

M. Lussier prévoit aussi déménager dans sa nouvelle propriété Simleader, une entreprise spécialisée dans la conception de simulateurs de véhicules.

« Nous sommes à l’étroit dans nos locaux actuels [situés au coin de l’avenue de Dieppe et du boulevard Laurier]. Nos contrats destinés à la conduite d’ambulance nécessitent de la place », a mentionné Guy Lussier.

L’usine Parmalat de la rue Nelson a cessé ses activités en août 2012. Cette fermeture avait provoqué le licenciement d’une vingtaine d’employés. Depuis, l’usine semblait avoir été laissée à l’abandon par ses propriétaires.

Négociation ardue

L’achat par le Groupe Lussier de la propriété maskoutaine de Parmalat Canada a été plus complexe que prévu.

« Ce fut une négociation très ardue avec le vendeur. La transaction a failli tomber à l’eau à la dernière minute », a souligné Guy Lussier, sans divulguer de détails.

Pour concrétiser ce projet d’acquisition, le Groupe Lussier a pu compter sur l’expertise de Karine Guilbault, directrice du développement industriel de Saint-Hyacinthe Technopole, un organisme dédié au développement économique de la Ville.

Parmalat Canada est la propriété du groupe agroalimentaire français Lactalis, un chef de file mondial dans l’industrie laitière.

Aujourd’hui, Parmalat ne possède plus qu’une seule usine au Québec située à Victoriaville.

image