10 septembre 2015
L’UTA Les Maskoutains fête ses 20 ans
Par: Le Courrier
De gauche à droite, rangée du haut : Jean Pinard, Jacqueline Larivière, Marcel Beauchemin, Madeleine Saint-Pierre, Richard Pion, Marie-Thérèse Beauchemin, François Saint-Pierre et Marcel Fournier. Dans le même ordre, rangée du bas : Normand Lemoine, Bernadette D’Amboise, Gilles Sénéchal et Isabelle L’Heureux.

De gauche à droite, rangée du haut : Jean Pinard, Jacqueline Larivière, Marcel Beauchemin, Madeleine Saint-Pierre, Richard Pion, Marie-Thérèse Beauchemin, François Saint-Pierre et Marcel Fournier. Dans le même ordre, rangée du bas : Normand Lemoine, Bernadette D’Amboise, Gilles Sénéchal et Isabelle L’Heureux.

Il y a 20 ans déjà, la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke créait une unité universitaire (UTA) spécialement dédiée aux gens du troisième âge de Saint-Hyacinthe, une université où il n’est pas nécessaire d’avoir fait tout plein d’études préalables; on y vient simplement pour le plaisir d’apprendre.

Pas besoin de diplôme antérieur, pas de devoirs, pas de leçons, pas d’examens. Il suffit d’avoir le désir d’apprendre, ou de poursuivre sa formation, en agréable compagnie de gens de tous les milieux, pour le plaisir. Les cours et conférences sont accessibles ici-même pour la ­population maskoutaine.

Cet automne, l’université du troisième âge à Saint-Hyacinthe, l’UTA Les Maskoutains, offre trois après-midis d’activités : les conférences du lundi, les cours du mardi et ceux du mercredi, de 13 h 30 à 16 h pendant huit semaines à la salle ­climatisée Léon-Pratte du Séminaire de Saint-Hyacinthe.

Les conférences du lundi : du 28 septembre au 23 novembre

Venise : la cité médiévale en péril (Daniel ­Bédard, M. Sc. en géographie); Radio-Canada, la plus grande université populaire de notre histoire (Pierre Maisonneuve, journaliste); Le flâneur et la péripatéticienne : l’impressionnisme revisité (Nicole Dubreuil, D. en histoire de l’art); Martin Luther King (Maxime ­Wingender, M. en histoire); ­L’anesthésie, le grand débrouillage, parties 1 et 2 (Normand Tremblay, médecin anesthésiste); Maria ­Callas (Johanne Hébert, M. en musicologie); Femmes troubadours ­(Madeleine Jeay, Ph. D. en sciences médiévales).

Le cours du mardi : du 29 septembre au 17 novembre

L’histoire diplomatique contemporaine II —1945 à 1991. (Jacques Pincince, M.A. en histoire).

Le cours du mercredi : du 30 septembre au 18 novembre

Histoire du vivant, la vie, ses origines et son évolution (Yvan Reny, B. en pédagogie, B. Sc. en biologie).

On peut s’inscrire à une, à deux ou à trois activités si on veut. Une séance d’information aura lieu le mercredi 16 septembre, à 13 h 30, à la salle Léon-Pratte du Séminaire de Saint-Hyacinthe au 650, rue Girouard Est à Saint-Hyacinthe. ­Inscription aux activités offerte sur place.

image