8 novembre 2012
Hockey midget AAA
Malgré deux défaites, Cadorette voit une progression
Par: Maxime Prévost Durand
Anthony Beauvillier a connu une fin de semaine fructueuse avec un tour du chapeau contre les Cantonniers vendredi et un but contre les Lions. Il a mérité la première étoile de la rencontre face à Magog.

Anthony Beauvillier a connu une fin de semaine fructueuse avec un tour du chapeau contre les Cantonniers vendredi et un but contre les Lions. Il a mérité la première étoile de la rencontre face à Magog.

Les Gaulois du Collège Antoine-Girouard ont échappé les deux rencontres de la fin de semaine alors qu’ils ont visité les Lions du Lac Saint-Louis le 2 novembre et les Cantonniers de Magog le 4. Ils se sont inclinés respectivement par des pointages de 5-4 et 4-2.

1138sp4s-gaulois

« C’est sûr que si l’on regarde le résultat, on peut être déçu, mais on a connu deux bons matchs et on voit qu’on progresse », constate Martin Cadorette, l’entraîneur-chef des Gaulois.

Dimanche, les Cantonniers de Magog ont reçu l’équipe du CAG. Les locaux ont été les premiers à s’inscrire au pointage, tard dans la période initiale, par l’entremise de Samuel Thibault. Quelques instants plus tard, les Gaulois ont répliqué grâce au 17e filet de la saison du numéro 21, Anthony Beauvillier.Tôt en deuxième période, les Cantonniers ont ouvert la machine avec deux autres buts. Nicolas Leblond, avec l’aide d’Anthony Beauregard et Antoine Waked, a réussi à réduire l’écart à un seul but avant la fin du deuxième vingt.Le manque d’opportunisme a finalement coûté le match aux Gaulois. Alex Dostie, celui qui avait volé le match marathon de 8-7 contre les Gaulois au Stade L.-P.-Gaucher en octobre grâce à deux buts, a marqué dans un filet désert avec un peu moins d’une minute à faire à la rencontre pour concrétiser la victoire des Cantonniers.Deux jours plus tôt, les Gaulois s »étaient frottés aux Lions du Lac Saint-Louis. La fusillade a été nécessaire pour déterminer un vainqueur dans ce match âprement disputé. Le capitaine des Lions, Vimal Sukumaran, a été le seul des six tireurs à battre un gardien et ainsi clore le débat.« On a connu un très bon match. On a dominé une bonne partie de la rencontre, mais on n’a pas été chanceux. » Les Lions ont ouvert la marque grâce à Brandon Kosik. Anthony Beauvillier a par la suite fait parler son bâton à deux reprises avant la fin de la première période afin de donner l’avance aux Gaulois. L’un d’eux a été inscrit en avantage numérique avec l’aide de Guillaume Brisebois et Anthony Beauregard.La seconde période a été l’affaire des locaux, alors que les Lions ont marqué à leur tour deux buts sans riposte. Ils menaient ainsi 3-2.Deux avantages numériques pour les Gaulois ont permis à Anthony Beauregard et Anthony Beauvillier (encore!) de faire scintiller la lumière rouge. Pour son tour du chapeau, Beauvillier a encore une fois été alimenté par Brisebois et Beauregard.« On a très bien travaillé en avantage numérique dans cette partie. On voulait être plus opportuniste, la rondelle a bien circulé », a commenté Martin Cadorette, visiblement satisfait du travail avec un homme en plus.À leur tour, les Gaulois ont été pris en défaut et les Lions ont pu rétablir l’égalité dans la partie, forçant la tenue d’une période de prolongation.Comme aucun des joueurs n’a marqué, une fusillade a déterminé le vainqueur. Avec son fort match, Anthony Beauvillier s’est élancé le premier pour les Gaulois. Il n’a pas été en mesure de trouver le fond du filet. Il a fallu attendre au troisième tireur des Lions pour qu’un but soit inscrit.

image