20 décembre 2018
Le 26 février à la Cage Brasserie sportive
Mardi de gars : mise en vente des billets
Par: Le Courrier

Le comité organisateur du Méchant Mardi de gars s’est librement inspiré du récent Mardi de filles présenté au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe dans l’espoir de maximiser les retombées financières de la 10e édition. On reconnaît Martin Bourassa, Philippe Dumaine, Caroline Richard, Benoit Chartier et Yvon Pinsonneault. Absent : Pascal Milotte. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

La 10e édition du Méchant Mardi de gars sera présentée le 26 février prochain à la Cage Brasserie sportive de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Cette activité devenue incontournable et réservée aux hommes vise une fois de plus à remplir les lieux de testostérone afin d’amasser un maximum de fonds pour soutenir les activités de la Société canadienne du cancer. Au fil des ans, près de 125 000 $ ont été amassés à cette fin au sein de la communauté d’affaires locale.

Outre la présence de la Caisse Desjardins de la région de Saint-Hyacinthe à titre de partenaire principal, peu de changements seront apportés à la formule éprouvée.

Pour souligner le dixième anniversaire comme il se doit, le témoignage d’un survivant du cancer sera présenté sur les écrans pour lancer la soirée. C’est le conférencier et formateur maskoutain Guy Bourgeois qui viendra motiver les troupes en racontant à sa façon son parcours de combattant et les leçons qu’il a retenues de cette épreuve.

Fidèle au poste depuis la toute première heure, Martin Bourassa, rédacteur en chef et éditorialiste du COURRIER, assume toujours la présidence d’honneur. Cette dixième édition aura toutefois une saveur toute particulière pour lui puisque des proches n’ont pas été épargnés par le cancer au cours de la dernière année. « Je n’ai jamais manqué de motivation, mais la dernière année a été assez éprouvante merci. Le cancer n’épargne personne et bouleverse des vies, des familles et des amitiés. Je vous invite donc à venir célébrer la vie et nos héros du quotidien le 26 février. »

Plusieurs prix spéciaux seront offerts au cours de la soirée, question de maximiser les retombées de la soirée qui se veut avant tout festive et décontractée.

« Le Mardi de gars est déjà une jeune tradition et l’occasion idéale de lancer la nouvelle année entre amis et de fraterniser. Nos avons nos habitués et des inconditionnels qui se font un devoir d’y être. Avant même la mise en vente, nous avions déjà plusieurs réservations puisque les retardataires n’ont pas été chanceux l’an dernier, puisque nous n’avions pu accommoder tout le monde. C’est un heureux problème que nous avons et j’incite les gars à réserver leur place sans tarder. »

Pour l’achat de billets, la façon la plus rapide et efficace est par l’intermédiaire de la Société canadienne du cancer en contactant Caroline Richard au 1 877 222-1665.

image