27 octobre 2011
Investiture du NPD
Marie-Claude Morin dans le camp Mulcair
Par: Le Courrier

Son choix était fait depuis longtemps. La députée de Saint-Hyacinthe-Bagot à la Chambre des Communes, Marie-Claude Morin, accorde tout son appui à Thomas Mulcair dans la course à la succession de Jack Layton, le défunt chef du Nouveau parti démocratique.

Lorsqu’elle a confirmé sa position dans la course à la direction du NPD, la députée Morin sortait de Montréal en voiture le jeudi 13 octobre, bloquée dans la circulation. « Je reviens de l’annonce de M. Mulcair, j’étais là comme beaucoup de députés du Québec et de l’extérieur. Je lui ai donné mon appui dès le début. J’ai annoncé mes couleurs lors de notre caucus à Québec, une semaine avant la rentrée parlementaire », a-t-elle confié au COURRIER.

À entendre ses propros élogieux à l’endroit de Thomas Mulcair, actuel député d’Outremont et ancien ministre de l’Environnement au Québec de 2003 à 2006, on comprend qu’elle n’a pas éprouvé beaucoup de difficulté à faire son choix. « J’aime beaucoup sa vision. J’ai eu la chance de la connaître avant et pendant la campagne électorale. C’est quelqu’un que j’apprécie énormément. Il exerce un excellent leadership et il est capable de mener le NPD au pouvoir. Et même si ça peut paraître être un détail, c’est quelqu’un qui s’exprime aussi bien en français que dans sa langue maternelle et pour moi, c’est très important », a poursuivi Mme Morin.Pour remporter l’investiture du NPD le 24 mars prochain à Toronto, Thomas Mulcair devra entre autres distancer un dangereux rival, Brian Topp, personnage bien connu au NPD qui a laissé la présidence du parti pour entrer dans la course à la direction et qui jouit de l’appui d’un ancien chef populaire, Ed Broadbent. Quatre autres candidats sont actuellement en lice, dont Romeo Saganash, ancien leader cri au Québec. Mais pour Marie-Claude Morin, c’est Thomas Mulcair qui est le mieux armé pour guider le NPD jusqu’au bout.« Je donne mon appui à un futur premier ministre. M. Mulcair a dit : je ne suis pas là pour remplacer Jack Layton, mais pour lui succéder. Ça veut tout dire », a conclu la députée Morin.

image