10 mai 2012
Fonds d'emplois d'été Canada
Marie-Claude Morin dénonce le manque de ressources disponibles
Par: Le Courrier

Les fonds accordés par Service Canada au programme Emplois d’été Canada 2012 dans Saint-Hyacinthe/Bagot sont nettement insuffisants pour répondre à la demande, alors qu’une centaine d’organisations du comté ont manifesté leurs besoins, déplore la députée Marie-Claude Morin.

« Les demandes des employeurs désirant accueillir un étudiant au sein de leur organisation pour la période estivale totalisent plus de 867 680 $, mais la région ne dispose que d’un budget de 256 320 $! C’est nettement insuffisant vu la popularité du programme fédéral », estime Mme Morin.

Des 234 postes demandés par les différents fournisseurs d’emplois de la circonscription, seulement 101 postes, totalisant 24 087 heures de travail, seront finalement subventionnés par le programme Emplois d’été Canada pour l’année financière 2012-2013. « Nous avons dû faire des choix déchirants afin de répondre aux attentes d’un maximum d’organisations sans toutefois arriver à combler tous les besoins. En plus de laisser des employeurs au dépourvu, 126 étudiants du comté n’auront pas la chance d’acquérir les compétences et l’expérience dont ils ont besoin pour faire une transition réussie vers le marché du travail, tout en gagnant de l’argent pour financer leurs études », a expliqué Mme Morin. L’enveloppe budgétaire du programme Emplois d’été Canada s’élève à 107,5 millions de dollars, répartis entre les 308 circonscriptions du pays. « Emplois d’été Canada devrait permettre de soutenir les priorités locales et d’aider les étudiants à trouver des emplois dans leur collectivité, mais même en raffinant nos priorités au maximum, les fonds disponibles ne suffisent pas à combler la demande », a conclu Mme Morin. -30-

image