5 janvier 2012
Course à la direction du NPD
Marie-Claude Morin recrute pour Mulcair
Par: Le Courrier
Coprésidents de la campagne québécoise de Thomas Mulcair à la direction du NPD, les députés Marie-Claude Morin et François Lapointe recrutent des membres qui appuieront leur candidat, du moins l'espèrent-ils.

Coprésidents de la campagne québécoise de Thomas Mulcair à la direction du NPD, les députés Marie-Claude Morin et François Lapointe recrutent des membres qui appuieront leur candidat, du moins l'espèrent-ils.

La députée de Saint-Hyacinthe-Bagot à la Chambre des Communes, Marie-Claude Morin, est engagée à fond dans le recrutement de membres pour le Nouveau parti démocratique, en souhaitant que ces adhérents contribuent à faire du député d’Outremont, Thomas Mulcair, le prochain chef du NPD.

Publicité
Activer le son

« Notre message, c’est expliquer aux Québécois qu’ils ont un mot à dire dans le choix du prochain chef du NPD, donc, dans le choix du futur premier ministre », a résumé Marie-Claude Morin lors d’un arrêt au COURRIER. Elle était accompagnée de François Lapointe, député de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, avec qui elle copréside au Québec la campagne de Thomas Mulcair à la direction du NPD.

Afin d’améliorer les chances du candidat Mulcair de devancer ses nombreux rivaux, ils sillonneront le Québec sans relâche ou presque d’ici l’assemblée d’investiture qui aura lieu le 24 mars à Toronto. Marie-Claude Morin signale que contrairement à des informations erronées qui circulent, il sera très facile de voter pour le candidat de son choix le moment venu. « Des gens nous disent qu’ils ne peuvent pas passer deux jours en congrès pour aller voter. Ça, c’est la vieille tradition libérale. On n’aura pas besoin d’être au congrès du NPD pour voter, on pourra le faire par téléphone ou par Internet si on a acheté une carte de membre à 10 $ avant le 18 février », explique-t-elle.Jusqu’ici, pas moins de neuf candidats sont entrés dans la course à la succession de Jack Layton, décédé le 22 août. « C’est typique des partis de centre-gauche d’avoir plusieurs candidats. Ça a l’avantage de densifier le débat, mais ça peut le complexifier aussi », estime François Lapointe. Mais il est persuadé que Thomas Mulcair, qu’il qualifie de débatteur redoutable autant en français qu’en anglais, arrivera à distancer ses concurrents. « Tom avance bien. Dans les médias anglophones, le ton envers lui a changé en seulement une semaine. Ils en sont venus aux mêmes conclusions que nous : c’est lui qui peut battre Stephen Harper », assure le député Lapointe.Depuis les dernières élections, le nombre de membres du NPD au Québec a doublé, passant de 3 000 à environ 6 000. Ce que souhaitent maintenant Marie-Claude Morin et François Lapointe, c’est que le NPD compte plus de 15 000 Québécois dans ses rangs le 18 février, et que tout ce beau monde soit vendu à la cause de Thomas Mulcair le 24 mars.

image