6 juin 2013
Marina Orsini à l’ÉSSJ
Par: Le Courrier
Marina Orsini en visite à l'école secondaire Saint-Joseph pose fièrement avec Géraldine Faure, étudiante de l'école, qui a initié la visite de la porte-parole de Tel-jeunes.

Marina Orsini en visite à l'école secondaire Saint-Joseph pose fièrement avec Géraldine Faure, étudiante de l'école, qui a initié la visite de la porte-parole de Tel-jeunes.

Jeudi dernier, les étudiants de l’école secondaire Saint-Joseph ont eu le plaisir de rencontrer Marina Orsini, porte-parole de Tel-jeunes.

publicité

Créés respectivement en 1981 et en 1991, LigneParents et Tel-jeunes sont des services d’intervention ponctuelle gratuits et confidentiels. Depuis 30 ans, plus de 1 500 000 jeunes et 400 000 parents ont reçu une aide personnalisée au moment où ils en avaient besoin.

Marina Orsini porte le flambeau de Tel-jeunes depuis 20 ans, son altruisme et son enthousiasme contagieux contribuent au rayonnement du service, qu’elle définit comme étant « sa » cause. « J’aime bien faire des tournées de sensibilisation dans les écoles du Québec. Tel-jeunes est une ressource phare pour tout le monde. Notre équipe d’intervenants professionnels est disponible en tout temps, par téléphone et sur Internet, pour écouter, soutenir et informer les jeunes de 5 à 20 ans et les parents, sur les sujets qui les préoccupent. Les interventions de Tel-jeunes sont orientées selon des principes de responsabilisation. Les intervenants sollicitent la participation des jeunes dans la recherche de leurs propres solutions. « Au besoin, ils peuvent les référer à d’autres ressources spécialisées dans leur milieu », insiste Marina Orsini.

De quoi les jeunes parlent-ils?

Plusieurs sujets, mentionne Marina Orsini, « de leur détresse en tant que victime de violence, d’intimidation, de harcèlement, d’anxiété ou de leur sentiment d’isolement, de leurs idées suicidaires, de leurs chagrins d’amour, ou encore des changements liés à la puberté ».

« Majoritairement, ce sont les jeunes filles à 77 %, qui consultent le plus souvent, les garçons à 23 %, des jeunes. L’âge moyen est de 15 ans. Finalement, au cours de la dernière année, Tel-jeunes a rejoint 64 811 jeunes par ses services. On dénombre également 1 693 327 pages consultées sur le site teljeunes.com . Le trois quarts des visites proviennent des moteurs de recherche où les jeunes ont entré les mots-clés suivants; intimidation, violence et sexualité. « Grâce à la radio, les gens communiquent avec moi tous les jours et me confient des tranches de vie et de grands secrets. C’est clair que les gens ont besoin de se confier. Il est aussi primordial que les parents restent très vigilants face aux médias sociaux, c’est devenu très délicat, surtout s’il y a acharnement ou intimidation sur une personne. Une simple rumeur peut devenir destructrice », mentionne Marina Orisini. Outre Tel-jeunes, la belle comédienne a des projets pour l’automne, toujours à la Radio de Rouge FM, il y aura peut-être de l’animation à la télé. « Au printemps prochain, il est question que l’on tourne l’ultime Lance et Compte. J’en ai discuté avec Réjean Tremblay lors d’un récent dîner et les plans vont dans ce sens. Ce que j’en sais, ç’est que ça va finir de façon assez marquante », souligne Marina Orsini.

image