19 novembre 2015
Martin Cadorette signe sa 150e victoire avec les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand
Martin Cadorette signe sa 150e victoire avec les Gaulois

Martin Cadorette signe sa 150e victoire avec les Gaulois

Martin Cadorette est devenu le 14e entraîneur dans l’histoire de la ligue à atteindre les 150 ­victoires Photothèque | Le Courrier ©

Martin Cadorette est devenu le 14e entraîneur dans l’histoire de la ligue à atteindre les 150 ­victoires Photothèque | Le Courrier ©

Martin Cadorette est devenu samedi soir l’un des rares entraîneurs du circuit midget AAA du Québec à ­atteindre le plateau des 150 victoires dans un gain de 6 à 5 des Gaulois d’Antoine-Girouard face aux Forestiers d’Amos, à l’aréna Michael-Bilodeau de Saint-Bruno.

Publicité
Activer le son

Selon les statistiques fournies par la ligue, Cadorette est le 14e entraîneur à compter plus de 150 victoires en ­carrière, le deuxième dans l’histoire des Gaulois. Son prédécesseur, Mario Pouliot, en a cumulé 251 et pointe au deuxième rang à ce chapitre parmi tous les entraîneurs qui sont passés au sein du circuit midget AAA.

Seuls trois autres entraîneurs comptant plus de 150 victoires sont encore actifs dans la ligue, soit Jon Goyens (Lions du Lac Saint-Louis – 152 victoires), André Wilsey (Rousseau-Royal de Laval-Montréal – 187 ­victoires) et Martin Daoust (Vikings de Saint-Eustache – 190 victoires). Entraîneur-chef des Gaulois depuis ­l’automne 2009, Martin Cadorette compte 277 parties derrière le banc.

« Ce n’est pas le genre de choses auxquelles je ­m’attarde vraiment, a-t-il commenté humblement. On pense surtout à faire progresser les joueurs pour qu’ils fassent bien les choses sur la glace. Ce n’est pas un plateau que je visais. »

La victoire était pourtant loin d’être acquise face aux ­Forestiers puisque les visiteurs ont pris une avance de quatre buts après 30 minutes de jeu, dont trois ont été ­inscrits en première période.

« On a commencé un peu endormis. On n’était pas très dynamiques dans nos actions. C’est comme si on se ­disait que ça allait être facile. […] Entre la première et la deuxième période, on a fait un retour sur la ­situation avec les joueurs et la bonne nouvelle était qu’il nous ­restait encore 40 minutes de jeu. On a ­marqué un but en avantage numérique et ça nous a ­redonné confiance. »

Les Gaulois ont explosé avec six buts consécutifs, dont trois du capitaine Alexandre Grisé pour soulever la foule compacte rassemblée à l’aréna Michael-Bilodeau.

Le natif de Saint-Bruno, qui jouait pour la première fois dans sa ville natale sous les couleurs des Gaulois, a terminé la soirée avec cinq points. Vincent Bélanger, ­Simon Gravel et Alexis Girard ont complété la marque du côté ­maskoutain.

Silas Mattawashish a ajouté un but, son deuxième du match, pour les Forestiers dans les dernières minutes, mais les Gaulois ont fermé la porte pour se sauver avec la victoire.

Et la 151e…

Au lendemain de cette 150e victoire de Martin ­Cadorette, les Gaulois ont remporté leur duel face aux Cantonniers de Magog par la marque de 3 à 2 en fusillade.

Tristan Mercure a tranché le débat en déjouant le ­gardien Alex D’Orio. Il a été l’unique marqueur de la ­fusillade, alors que plus de 20 joueurs se sont élancés.

Gabriel Waked, qui en était à un 9e départ consécutif ­devant la cage maskoutaine en raison de l’absence de ­Zachary Bouthillier, a arrêté 37 des 39 tirs dirigés vers lui, en plus d’être parfait en fusillade. William Lemay et­ ­Antoine Lessard ont marqué pour les Gaulois dans la ­victoire.Quelques jours plus tôt, le 11 novembre, Antoine-­Girouard s’était incliné aux mains des Grenadiers de ­Châteauguay pour la première fois en trois parties cette ­saison au compte de 5 à 2. Les Gaulois avaient remporté les deux premiers duels 6 à 4 et 2 à 1.

Quelques jours plus tôt, le 11 novembre, Antoine-­Girouard s’était incliné aux mains des Grenadiers de ­Châteauguay pour la première fois en trois parties cette ­saison au compte de 5 à 2. Les Gaulois avaient remporté les deux premiers duels 6 à 4 et 2 à 1.

À venir

Après une absence de près de trois semaines, les Gaulois retrouveront le Stade L.-P.-Gaucher vendredi soir pour y accueillir les Lions du Lac Saint-Louis à 19 h.

Ils seront également en action du côté de Saint-Eustache dimanche pour croiser le fer en après-midi avec les Vikings, avant de recevoir la visite des Grenadiers de ­Châteauguay le mercredi 25 novembre à 19 h à Saint-Hyacinthe.

image