22 novembre 2012
Maskatel ouvre son capital à des intérêts torontois
Par: Jean-Luc Lorry
Le siège social de Maskatel situé sur le boulevard Choquette à Saint-Hyacinthe.

Le siège social de Maskatel situé sur le boulevard Choquette à Saint-Hyacinthe.

Birch Hill Equity Partners, un fonds d’investissement privé torontois, vient d’acquérir presque 20 % de Maskatel, une entreprise de télécommunication dont le siège social est situé à Saint-Hyacinthe.

Cette transaction a été rendue possible grâce à la vente d’actions que détenait l’homme d’affaires maskoutain Donald Dupuis. Ce dernier n’est plus président de l’entreprise.

Interrogés sur le dossier, M. Dupuis comme la direction de Maskatel n’ont pas souhaité répondre à nos questions.Selon nos informations, Maskatel recherchait depuis plusieurs mois des investisseurs pour se développer et faire face à une féroce concurrence.En mai 2011, M. Dupuis avait mentionné en entrevue, qu’il était ouvert aux propositions d’éventuels acheteurs. « Si demain un investisseur souhaite acheter Maskatel, il est certain que je vais m’asseoir avec lui pour discuter », avait mentionné l’ex-président de Maskatel.Fondée en 1995, Maskatel offre à ses abonnés via son réseau câblé, des services de téléphonie, d’Internet et de télévision. Quelques jours avant son entrée officielle dans le capital de Maskatel, Birch Hill Equity Partners a créé le Groupe Maskatel Acquisition formé de trois administrateurs, tous employés du fonds privé d’investissement ontarien.

Future propriété ontarienne?

Les nouveaux actionnaires de Maskatel ne cachent pas leur intérêt de posséder un jour une part plus importante dans l’entreprise régionale.

« Birch Hill a acquis une participation de 19,6 % dans le Groupe Maskatel (Maskatel, Téléphone Guèvremont, Téléphone Drummond) avec la possibilité d’augmenter cette participation », a indiqué Félix-Étienne Lebel, administrateur du Groupe Maskatel Acquisition. Selon lui, l’arrivée de Birch Hill Equity Partners permettra à Maskatel de poursuivre ses projets d’expansion des réseaux de télécommunications situés dans les régions de Saint-Hyacinthe, Sainte-Rosalie, Drummondville et Notre-Dame-du-Bon-Conseil. Pour concrétiser le changement d’actionnaires, les dirigeants de Maskatel ne devront pas attendre le feu vert du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC). « Les entreprises de télécommunications ne sont pas tenues d’obtenir l’approbation préalable du Conseil pour des changements de propriété. Toutefois, elles ont l’obligation de rester admissibles et conformes aux règles de propriété et de contrôle », mentionne Patricia Valladao aux relations avec les médias du CRTC. Birch Hill Equity Partners gère des capitaux privés représentant deux milliards de dollars. Depuis 1994, cette société a réalisé 30 investissements. Au Québec, elle est liée financièrement aux activités du Groupe Distinction spécialisé dans les services aux immeubles et de Sleep County qui exploite la bannière Dormez-vous.

image