18 avril 2013
Championnat provincial collégial de badminton
Maude Samson remporte le bronze pour les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand
Maude Samson a remporté le bronze en simple féminin au Championnat provincial collégial de badminton à Chicoutimi.

Maude Samson a remporté le bronze en simple féminin au Championnat provincial collégial de badminton à Chicoutimi.

Les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont fait belle figure au Championnat provincial collégial de badminton à Chicoutimi. Maude Samson s’est particulièrement illustrée en remportant une médaille de bronze en simple féminin.

publicité

Les Lauréats étaient assurés d’une médaille de bronze en simple féminin avant même que la finale pour la troisième position se mette en branle puisque deux de leurs athlètes devaient s’affronter.

Maude Samson a eu le meilleur sur sa compatriote Myriam Proulx-Gamache dans un match serré de 19-21, 21-13 et 21-13. Elle a été la seule à mettre la main sur une médaille pour les Lauréats.En double féminin, Krystelle Rousseau et Daphney Blais ont atteint les quarts de finale, tout comme la paire masculine composée de Dominick Scott et William Robitaille.Dans la compétition par équipe, les Lauréats, classés en huitième position sur les huit équipes dans le tableau, ont bien failli causer une surprise d’entrée de jeu contre les favoris, le Cégep de l’Outaouais. Les victoires du double masculin et féminin ont semblé inspirer l’équipe, qui s’est finalement inclinée 4 à 3.En deuxième ronde, les athlètes maskoutains se sont surpassés contre le Collège Champlain et ont gagné 4 à 2. Au tour suivant, ils ont toutefois baissé pavillon devant le Cégep de Rimouski, non pas sans effort, les reléguant au 5 e rang du Championnat provincial collégial de badminton par équipe.« L’objectif de départ était de se qualifier pour les finales Nord-Est, rappelle l’entraîneur des Lauréats, François Vincent. Voilà qu’en plus de participer au Championnat provincial, les Lauréats terminent au 5 e rang par équipe pour se faire une place parmi l’élite au Québec. Au cours de la saison, chacun à su, tour à tour, inspirer ses coéquipiers pour former un groupe uni », conclut-il.

image