12 mars 2020
Maxime Labrecque : la décision se fait toujours attendre
Par: Le Courrier

Photo gracieuseté

Publicité
Activer le son

La saga de Maxime Labrecque, ce Maskoutain de 37 ans reconnu coupable en octobre du meurtre de son ex-conjointe Isabelle Lavoie, se poursuit encore au palais de justice de Saint-Hyacinthe : les différentes parties se sont rencontrées à quelques reprises sur la question d’une « requête pour inopérabilité » faite par ses avocats, pour que sa peine automatique de 25 années d’emprisonnement ferme soit diminuée à 15 ans, mais le dossier est régulièrement reporté. Après l’annulation de l’audience prévue le 4 mars, le dossier devrait revenir au palais de justice le 20 mai, vraisemblablement pour simplement fixer un échéancier afin de débattre de la question. Rappelons que cette requête inhabituelle de la défense se fait en parallèle à la demande d’appel formulée pour que Labrecque ait droit à un nouveau procès.

image