3 décembre 2015
Mégane Cyr lance Fusion malsaine
Par: Alice De guise
Mégane Cyr lance Fusion malsaine

Mégane Cyr lance Fusion malsaine

Mégane Cyr, originaire de Saint-Hyacinthe, lance son premier EP Fusion Malsaine. Le lancement aura lieu au Verre Bouteille à Montréal le 6 décembre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Mégane Cyr, originaire de Saint-Hyacinthe, lance son premier EP Fusion Malsaine. Le lancement aura lieu au Verre Bouteille à Montréal le 6 décembre. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Mégane Cyr arrive enfin à tirer son épingle du jeu et nous livre son tout ­premier EP intitulé Fusion Malsaine. Après avoir terminé ses études en ­musique l’été dernier, la jeune Maskoutaine est donc fin prête à vivre le rêve qu’elle caresse depuis son plus jeune âge.

Publicité
Activer le son

C’est avec un EP qu’elle a autofinancé, ­autoproduit, réalisé et composé que la chanteuse se met à nu. « J’ai toujours fait des évènements corporatifs où je devais seulement interpréter les chansons. Maintenant, je dois chanter mes propres compositions. C’est beaucoup plus ­intime et intimidant en même temps », précise Mégane Cyr.

La jeune auteure-compositrice-­interprète a déjà fait ses premiers pas dans le milieu en faisant la première partie de Marie-Pierre Arthur et Pierre ­Lapointe aux Iles-de-la-Madeleine. ­L’album composé de cinq chansons a été produit en un été. La composition fait ­partie de sa vie depuis maintenant cinq ans. Dès l’âge de sept ans, Mégane a suivi des cours de chant. Elle est récemment diplômée du Cégep Marie-Victorin en ­musique. C’est donc avec une solide ­formation qu’elle compte se faire connaître du Québec.

« Après Noël, Fusion Malsaine sera en rotatiom. Je pourrai alors entamer une série de concerts basée uniquement sur mes compositions. Mon EP est une carte de visite. J’ai enfin un produit à proposer aux gens. J’aimerais m’inscrire à tous les concours possible. Je vais voir quelle ­réception aura Fusion Malsaine et on verra pour la suite », explique-t-elle.

L’album est très doux, intime. Mégane nous transporte dans son univers où la tendresse, l’amour et les déceptions de la vie tanguent sous sa voix feutrée. « Je ne veux pas faire dans le pop « bonbon ». Je qualifierais Fusion Malsaine de pop-folk (rires). Je m’accompagne souvent au ­piano ou à la guitare. Par contre, lorsque je suis sur scène, j’aime me donner ­complètement au chant. Je préfère que toute mon énergie se concentre sur la ­performance et l’interprétation de la chanson », soutient-elle.

Le lancement du EP se fera au Verre ­Bouteille à Montréal le 6 décembre à 20 h. L’artiste chantera ses nouvelles compositions en plus de celles qui se retrouvent sur l’album. Elle interprétera également des chansons de différents compositeurs. Le lancement se déroulera sous la forme d’un spectacle et durera environ une heure. ­Parmi les musiciens qui l’accompagneront se trouvent Jean-Michel Leblanc et Fédéric Hébert, deux Maskoutains. Le EP sera ­disponible sur place.

image