26 mai 2011
Tour cycliste des policiers de Laval
Ménard, Ravenelle et les autres
Par: Le Courrier
Guy Ménard et Guy Ravenelle seront du Tour cycliste des policiers de Laval qui fera escale à Saint-Hyacinthe le 1<sup>er</sup> juin.

Guy Ménard et Guy Ravenelle seront du Tour cycliste des policiers de Laval qui fera escale à Saint-Hyacinthe le 1er juin.

Encore cette année, le Tour cycliste des policiers de Laval fera escale à Saint-Hyacinthe, le 1er juin, dans ce qu’il est désormais convenu de nommer le « Relais Germain Larivière » et qui constitue les premiers kilomètres d’un périple qui en compte plus de mille.

Publicité
Activer le son

Avant de se rendre jusqu’en Beauce, le Tour se transportera du magasin de Laval jusqu’au petit cousin de Sainte-Rosalie en passant par Montréal et par la Rive-Sud, devant la maison qu’habitait Marie-Soleil Tougas. C’est à un fonds créé en sa mémoire que sera remis l’ensemble des sommes récoltées dans le cadre du tour cycliste 2011, dont l’objectif a été fixé à 100 000 $.

Le Fonds Marie-Soleil Tougas est administré par Opération Enfant Soleil, mais son aide est dirigée vers des projets qui, dans toutes les régions du Québec, sont dédiés aux jeunes vivant des situations de violence, d’abus, de toxicomanie, de maternité précoce, de prostitution juvénile et de détresse.« Ce sont tous des problèmes auxquels les policiers sont confrontés au quotidien. Nous pédalons pour des jeunes sur lesquels nous pouvons mettre des visages », a expliqué le lieutenant Guy Ménard de la Police de Laval.Le lieutenant Ménard, originaire de Saint-Hyacinthe, a cette année découvert qu’un autre Maskoutain, « par procuration » celui-là, serait aussi de la partie. Le policier Guy Ravenelle, dont la parenté habite la région, participera lui aussi au grand tour à vélo. Au cours de ce périple, les seize cyclistes prévoient parcourir 1100 kilomètres et traverser 85 municipalités. En attendant d’enfourcher leur vélo, les deux représentants maskoutains tentent donc tant bien que mal de suivre un entraînement rigoureux. « Ce n’est pas évident, avec toute cette pluie et ce froid, mais nous serons prêts », a assuré le lieutenant Ménard.D’ici le jour du départ, les deux hommes lancent un défi à tous les Ménard et les Ravenelle ainsi qu’à l’ensemble de la population maskoutaine d’aller faire un don au Tour cycliste des policiers de Laval en se rendant chez Germain Larivière ou en visitant le www.tourcyclistedespoliciersdelaval.com

image