29 décembre 2016
Mes coups de cœur de l’année
Par: Marc Bouchard
Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Mes coups de cœur de l’année

Les lecteurs fidèles de cette page savent que je suis incapable de laisser passer une fin d’année sans faire le bilan des meilleures voitures des 12 derniers mois. Mais alors que traditionnellement je me basais à la fois sur les résultats de ces voitures en matière de vente, de sécurité et de recommandation professionnelle (en plus de la mienne, évidemment), cette année, j’ai décidé de faire autrement.

En fait, cette année, la méthode est simple : j’avais envie de vous présenter un petit bilan des voitures que j’ai le plus appréciées au cours des 12 derniers mois. Mais pour être admissible, je devais avoir conduit ce véhicule de façon substantielle et pas seulement pour quelques kilomètres. Ce qui, pour 2016, réduit le choix à… 87 véhicules. Car au cours de la dernière année, entre mes essais effectués localement, mes essais à plus long terme et mes découvertes au lancement de produits, j’ai mis à l’épreuve quelque 87 véhicules différents. Voici donc ceux qui m’ont marqué le plus, sans ordre particulier.

Ford Focus RS, la sportive

Quand on parle de plaisir, la Ford Focus RS arrive tout de suite en tête. Elle est puissante (plus de 320 chevaux), dotée d’un rouage intégral, de suspensions spectaculaires et d’une direction d’une grande précision. Sincèrement, je ne me suis pas amusé autant au volant d’une voiture depuis longtemps, d’autant que les sièges Recaro plus sportifs offrent un support sans égal. Une découverte qui fait sourire.

Nissan Titan XD, grand et gros

Ici, le plaisir passe par la taille. Le gros Nissan Titan s’est montré à la hauteur de toutes les tâches qu’on lui a imposées (nous nous sommes même retrouvés au sommet du Massif de la Petite-Rivière-Saint-François à son volant), après avoir effectué une longue randonnée dans le plus grand confort. Mine de rien, la version diesel est aussi spectaculaire. Est-il meilleur que ses rivaux nord-américains? Sans doute pas, mais il procure une sensation de conduite qui est étonnante.

Mazda MX-5

Il y a des voitures qui ne demandent aucune explication. Ai-je vraiment besoin de rappeler que la Mazda MX-5 se conduit sans toit avec le sourire, qu’elle est maniable comme un petit kart, qu’elle procure des sensations de conduite bien au-delà de la moyenne et qu’elle est, somme toute, abordable. Oui, elle manque de puissance et oui, elle a une ergonomie pour le moins discutable. Mais on l’oublie rapidement quand on la conduit!

Subaru BRZ

La mal-aimée des voitures sport. Elle ne fournit pas des accélérations foudroyantes et elle manque de couple de façon éhontée, mais quel plaisir de conduite elle procure. On la dirait montée sur des rails tellement elle se conduit avec précision et une fois monté à bord (ce qui n’est pas aussi périlleux qu’on pourrait le croire), on est prêt à une longue randonnée.

Chrysler Pacifica

J’aurais bien mis le Chrysler Pacifica hybride, mais ma conduite a été trop brève pour vraiment l’apprécier. La Pacifica, en revanche, mérite largement de trôner au sommet de ce classement, puisqu’elle a constitué pour moi la surprise de l’année. Imaginez, après le lancement, j’avais même hâte de la conduire pour une semaine même si elle est toute minifourgonnette. Agréable à conduire, spacieuse, bien équipée, elle redéfinit ce que devrait être ce segment… moyennant un prix trop élevé, mais on ne peut pas tout avoir.

Mercedes-Benz Classe C cabriolet

Quand on redéfinit un modèle aussi important que la Classe C de Mercedes-Benz, on ne peut négliger aucun détail. Exactement ce que le manufacturier allemand a fait. La voiture est bien finie, possède une motorisation plus qu’enviable et s’affiche comme un cabriolet agréable et sans compromis.

En résumé

Bien sûr, la liste aurait pu s’allonger encore et encore. Les Honda Ridgeline, Kia Sportage, Dodge Challenger, Hyundai Elantra ou Chevrolet Volt auraient tous pu s’y retrouver aussi. Mais il me fallait faire un choix. J’aurais pu aussi ajouter les voitures de grand luxe que sont les Rolls Royce Wraith ou McLaren 570S.

En complétant ce classement, je constate une seule chose : je suis encore un passionné de voiture, peu importe le modèle, et elles ont toutes de grandes qualités et quelques défauts. Mais ce sont ces défauts qui les définissent et qui souvent, en font la voiture parfaite pour vous.

Bonne route et bonne année 2017!

image