26 avril 2018
Patinoire multisports
Michel Archambault immortalisé de belle façon à La Providence
Par: Maxime Prévost Durand
Michel Archambault (au centre) a procédé à l’inauguration d’une nouvelle patinoire qui porte son nom aux Loisirs La Providence. Il est entouré de la représentante de la députée provinciale Chantal Soucy, Virginie Brault-Lafleur, du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, du conseiller de La Providence, Bernard Barré, et du président des Loisirs La Providence, Philippe Simard.

Michel Archambault (au centre) a procédé à l’inauguration d’une nouvelle patinoire qui porte son nom aux Loisirs La Providence. Il est entouré de la représentante de la députée provinciale Chantal Soucy, Virginie Brault-Lafleur, du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, du conseiller de La Providence, Bernard Barré, et du président des Loisirs La Providence, Philippe Simard.

Après Bruno Gervais plus tôt cet hiver, c’était au tour de Michel Archambault de voir une patinoire être inaugurée en son nom, cette fois du côté de La Providence. Joueur de hockey professionnel dans les années 1970, il a notamment défendu les couleurs des Nordiques de Québec dans l’Association mondiale de hockey.

Publicité
Activer le son

Cette patinoire multisports pourra être utilisée tout au long de l’année. En hiver, on pourra évidemment y pratiquer le hockey, tandis que le basketball sera à l’honneur une fois la glace fondue. Grâce à cette nouvelle installation, les Loisirs La Providence voyaient un souhait de longue date se concrétiser.

La patinoire multisports Michel-Archambault fait partie d’un projet de trois nouvelles installations construites sur le territoire maskoutain. La patinoire Bruno-Gervais avait été inaugurée du côté de Sainte-Rosalie en février, puis une autre sera dévoilée dans les prochaines semaines dans le quartier Bourg-Joli.

Pour la réalisation de ce projet, la Ville de Saint-Hyacinthe a pu compter sur la contribution du gouvernement du Québec dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur. Le coût total s’est élevé à 980 613 $. Chaque corporation de loisirs impliquée a contribué à la hauteur de 100 000 $, puis la Ville et le gouvernement québécois ont investi chacun plus de 340 000 $.

En plus de sa saison avec les Nordiques de Québec, Michel Archambault avait été repêché au 28e rang par les Blackhawks de Chicago dans la Ligue nationale de hockey. Il a surtout évolué avec le club-école, à Dallas, mais a tout de même disputé trois parties avec les Hawks lors de la saison 1976-77.

image