25 octobre 2012
Michel Fugain : l’oeuvre d’une vie
Par: Le Courrier
Michel Fugain sera de passage au Centre des arts Juliette-Lassonde le samedi 27 octobre pour présenter son nouveau spectacle dès 20 h.

Michel Fugain sera de passage au Centre des arts Juliette-Lassonde le samedi 27 octobre pour présenter son nouveau spectacle dès 20 h.

Au printemps, Michel Fugain a lancé l’album Bon an, mal an, après lequel il pourrait bien mettre un terme à sa carrière en studio. Il sera en spectacle, samedi, au Centre des arts Juliette-Lassonde pour présenter non pas son nouvel album, mais bien les pièces musicales qui constituent l’oeuvre de ses 45 ans de carrière, incluant celles de son dernier opus.

Publicité
Activer le son

Ne parlez pas à Michel Fugain de présenter un album. Parce que le géant de la chanson française ne donne pas un récital, mais un spectacle pendant lequel il interprète ses chansons et interagit avec le public.

« Je fais un spectacle avec les pièces de mon nouvel album, mais également celles de ma vie. Parce que les gens viennent aussi pour entendre les vieilles chansons, celles d’une autre époque. Et un album, c’est une réserve de chansons. Pour ma part, je présente un spectacle et non un récital », précise Michel Fugain.En bref, le spectacle de Fugain c’est l’histoire d’une vie, avec ses joies et ses bonheurs, parce qu’il a les chansons pour illustrer cela. D’ailleurs le chanteur septuagénaire s’est lancé pour la première fois dans l’écriture de ses chansons dans le cadre de son nouvel album. Une primeur pour laquelle il ne voit pourtant pas un grand mérite.« Ce n’est pas un grand exploit parce que j’ai travaillé avec beaucoup d’auteurs et parce que j’ai appris d’eux. Et puis j’habite en Corse. Je n’avais donc aucun auteur sous la main. En plus, j’avais les mélodies. Il ne me restait qu’à mettre des textes dessus. J’ai commencé par faire une chanson et j’ai aimé cela. Donc j’ai continué avec les autres! »Et cela donne un album beaucoup plus personnel, car aucun auteur n’aurait pu lui donner ces pièces, selon lui. En tout, ce sont 24 chansons qu’il a écrites au cours d’une année et rassemblées sur un album double, pour la version française. Il s’agissait, à l’origine, de pièces qui devaient être réparties sur quatre minis albums célébrant chacun une saison. Mais une erreur de calcul a fait qu’il en a été autrement. La version québécoise réunit quant à elle treize titres.« Il y a beaucoup de chansons qui parlent d’amour sur cet album, dont une que je dédie à mon amour et que j’ai intitulée La sirène. Mais je traite aussi d’un peu tous les sujets. Je parle, entre autres, en tant que citoyen et donne un bon coup de mule qui s’adresse à tous les politiciens », indique-t-il. Bon an, mal an est d’ailleurs le titre qu’il a choisi pour évoquer les hauts et les bas de la vie. « C’est un truc de récolte pour dire qu’en moyenne cela marche. Pour moi, c’est une manière de parler de la vie. Un coup ça va, d’autres pas. J’adore cela! Cela prouve que l’on est vivant », explique-t-il. À la rumeur qui veut que cet album soit sa dernière expérience en studio, Fugain répond que cet album ne signe aucunement la fin de quoi que ce soit. Mais il ne cache pas n’avoir pour l’instant aucune raison de faire un autre album.« Les gens de ma génération ne sont jamais parmi les choix des promoteurs. Et puis j’ai du matériel pour faire des spectacles pendant vingt ans. Mais je ne veux pas dire que je ne ferai jamais plus de musique », pondère-t-il. Michel Fugain a entamé une tournée à travers le Québec tout le mois d’octobre, après quoi il repartira le 29 octobre pour effectuer une tournée à Paris en novembre.

image